Aux Etats-Unis, Amazon fait toujours la course en tête sur le marché des enceintes connectées

Amazon continue de dominer le marché des enceintes connectées aux Etats-Unis, comme le cabinet d’études eMarketer dans son dernier état des lieux du marché. Il est suivi de loin par Google, qui peine à gagner des parts de marché. Amazon doit néanmoins déjà commencer à préparer l’avenir de son assistant vocal Alexa.

Partager
Aux Etats-Unis, Amazon fait toujours la course en tête sur le marché des enceintes connectées

Amazon continue de se tailler la part du lion en matière d’enceintes connectées. Le cabinet d’études eMarketer a dévoilé lundi 10 février 2020 les résultats de son état des lieux du marché aux Etats-Unis. Le géant de l’e-commerce, qui comptait 82% des utilisateurs en 2017, s’est aujourd’hui stabilisé autour de 70%. Il devrait encore revendiquer plus des deux tiers du marché l’an prochain, en 2021. Son principal concurrent est Google, qui progresse timidement (25,7% en 2017, 32% prévus en 2021).

La force d'UN éCOSYSTèME OUVERT

Au-delà de ce duopole, les autres marques ne devraient être choisies que par 18,8% des utilisateurs en 2021. Le total des pourcentages excède les 100% car certaines personnes possèdent des appareils de plusieurs marques. Amazon a été le premier à lancer une enceinte connectée embarquant un assistant vocal, dès la fin 2014. Par la suite, l'ouverture de l'écosystème aux développeurs tiers par le biais d'API a permis à l'entreprise de Jeff Bezos de se hisser au-dessus de la concurrence. Alexa est rapidement devenu compatible avec des milliers d'objets et de services.

"Depuis qu’Amazon a lancé Echo, il s’est solidement positionné en tête des ventes aux Etats-Unis et continue de battre tous ses compétiteurs, a noté Victoria Petrock, analyste au cabinet eMarketer. Nous nous attendions à ce que Google et Apple grappillent davantage de parts de marché, mais Amazon a su rester agressif. En proposant des appareils tout à fait abordables et en augmentant les compétences de son assistant vocal Alexa, l’entreprise a réussi à maintenir l’attractivité de son enceinte connectée." Cette hégémonie d’Amazon est moins marquée à l’étranger, puisqu’Alexa est compatible avec moins de langues que ses rivaux – 8 (anglais, allemand, japonais, français, italien, espagnol, portugais et indi), alors que Google Assistant et Siri sont disponibles en 13 et 21 versions respectivement.

La croissance devrait également diminuer ces prochaines années aux Etats-Unis. L’intégration croissante des assistants vocaux dans l’électroménager ou les véhicules devrait, à terme, limiter l'intérêt des enceintes connectées en tant que telles. Si la hausse prévue en 2020 est de 13,7% par rapport à l’an dernier, ce pourcentage ne devrait être qu’à un chiffre dès 2021. "Ces produits ont été pensés de manière à favoriser l’adoption des commandes vocales par la population, a souligné Victoria Petrock. Les assistants vocaux ont vocation à être intégrés dans un panel d’appareils bien plus large. Le défi d’Amazon va être de maintenir sa domination dans d’autres environnements."

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS