Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Aux Etats-Unis, au tour de Walmart de tester la livraison par drone

Vidéo Le distributeur américain Walmart démarre un projet pilote de livraison par drone. Il s’appuie sur la technologie de la start-up Flytrex. Walmart fait face sur ce marché aux projets d'Amazon et d'Alphabet.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Aux Etats-Unis, au tour de Walmart de tester la livraison par drone
Aux Etats-Unis, au tour de Walmart de tester la livraison par drone © Walmart

La course à la livraison par drone est lancée. Après Amazon, qui vient d’obtenir le feu vert de la FAA (Federal Aviation Administration), c'est au tour de Walmart, le plus grand distributeur américain, d'annoncer le lancement d’un projet pilote à Fayetteville, en Caroline du Nord, ce 9 septembre. Ce test va consister en la livraison de produits alimentaires et quelques articles ménagers "essentiels", précise l'entreprise dans un communiqué.

Cette expérimentation s’appuie sur la technologie de la start-up israélienne Flytrex. Elle a mis au point un drone automatisé commandé via le cloud et un tableau de bord de contrôle intelligent qui permet de collecter toutes les informations du dispositif.

Les solutions de Flytrex, société créée en 2013, s'adressent essentiellement aux retailers et au acteurs de la livraison. Les données récoltées permettront au retailer d’ajuster le dispositif, de la préparation de la commande à la livraison, en passant par les étapes d’emballage et de décollage.
 


Livraison par drones et robots
Le distributeur américain ne précise pas la durée de ces essais. "Nous savons qu'il faudra du temps avant de voir des millions de colis livrés par drone, explique Tom Ward, Senior Vice President, Customer Product, Walmart. Cela ressemble encore un peu à de la science-fiction."

Walmart a vu ses ventes en ligne doubler aux Etats-Unis au deuxième trimestre. Menant un plan de transformation ambitieux pour lutter contre Amazon, l’entreprise basée à Bentonville, Arkansas, a accéléré les projets de livraison autonome. Elle a notamment tissé un partenariat avec Ford et les start-up Gatik et Nuro pour explorer le potentiel des véhicules autonomes. La pandémie de Covid-19 n’est sans doute pas étrangère à cette course à l’innovation, les commerçants cherchant des solutions de livraison exposant dans une moindre mesure les personnels et respectant les règles de distanciation physique.

Amazon en tête
Amazon est récemment devenue l’une des rares entreprises à obtenir l’approbation de la FAA : Amazon Prime Air a été désigné comme transporteur aérien, ce qui lui permet de déployer un service commercial de livraison autonome par drone. On ne sait pas encore où ni quand ce service sera mis en place.

L'entreprise, qui opère plusieurs tests sur des sites au nord-ouest des Etats-Unis et aux alentours de Vancouver, a déjà réalisé des livraisons expérimentales au Royaume-Uni. Wing, la filiale d'Alphabet dédiée à la livraison par drone, et le spécialiste de la logistique UPS ont également reçu l’approbation de la FAA.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media