Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Avacar, l'homologue de Siri et Google Now dans un assistant personnel embarqué signé PSA

Le constructeur français PSA présentera en mars 2015, au Salon de Genève, la première version de son assistant personnel, baptisé Avacar. Ce projet est notamment le fruit de la collaboration de l’OpenLab Design de PSA avec des écoles de design.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avacar, l'homologue de Siri et Google Now dans un assistant personnel embarqué signé PSA
Avacar, l'homologue de Siri et Google Now dans un assistant personnel embarqué signé PSA © PSA

PSA étoffe son offre dans la mobilité et le monde des objets connectés. Le groupe automobile présentera au Salon de Genève en mars 2015 la première version de son assistant personnel, Avacar. Cet outil se positionne comme un concurrent direct du Siri d'Apple ou du Google Now d'Android. "La différence majeure est que notre assistant personnel a accès aux données du véhicule", explique Saran Diakité Kaba, responsable innovation dans l’Expérience utilisateur, au département Recherche avancée de PSA.

 

A lire aussi : "PSA ne veut pas travailler contre mais avec Google et Apple", insiste Brigitte Courtehoux

 

D’ici quelques années, Avacar pourra par exemple aider le conducteur à prévoir la continuité de son trajet, via une plateforme multimodale, ou disposer d’une fonction conciergerie. Les détails de la version de série développée à Genève n’ont en revanche pas encore été dévoilés.

Ecoles de design

Le groupe automobile français a développé cet assistant personnel dans son OpenLab Design, qui l'associe à quatre écoles de design : l'Ensci, Strate, l'Ecole de Design de Nantes Atlantique et l'Ecole des Beaux-Arts de Tours, Angers et Le Mans. "L’approche de PSA dans l’OpenLab Design va de la conception au prototypage, nous sommes l’entité design de la R&D, ajoute Saran Diakité Kaba. Il faut mettre l’utilisateur au cœur de la démarche".

Les étudiants se voient confiés de grands thèmes d’exploration autour des usages de la voiture et doivent ensuite imaginer la mobilité de demain. "L’OpenLab Design développe des projets qui sont ensuite présentés aux marques, qui choisissent les technologies qui les intéressent", poursuit Saran Diakité Kaba. Le laboratoire intègre aussi des questions de coûts, en utilisant au maximum les technologies et fonctions déjà existantes. "Nous faisons de la prospective pour interroger la stratégie de l’entreprise", précise Katie Cotellon, en charge des relations Entreprises et Partenariats à l’ENSCI. "Si les constructeurs ne sont pas dans la situation d’inventer le véhicule de demain, ils sont morts", résume Dominique Sciamma, directeur de l’école Strate.

Pauline Ducamp

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale