Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Avec Launchpad, Amazon veut mettre sur orbite les champions de la French Tech

Amazon lance en France son offre de distribution dédiée aux start-up, Launchpad. 40 jeunes pousses françaises ont déjà adhéré au programme et vendent leurs produits sur une boutique dédiée.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avec Launchpad, Amazon veut mettre sur orbite les champions de la French Tech
Avec Launchpad, Amazon veut mettre sur orbite les champions de la French Tech © Amazon

Mettre la puissance d'Amazon au service des start-up pour les aider à accélérer : c'est l'ambition du programme "Launchpad" du site de e-commerce. Après avoir lancé cette initiative aux Etats-Unis, puis en Allemagne et au Royaume-Uni, Launchpad (rampe de lancement en français) arrive dans l'hexagone ce 30 juin.

 

une boutique sur mesure pour les start-up

Quel "deal" propose Amazon aux start-up ? Un emplacement de leurs produits sur une boutique dédiée, avec des pages produits spécifiques, d'abord. La présentation n'est pas sans rappeler celle des sites de crowdfunding. "Les start-up peuvent présenter les bénéfices du produit, mais aussi raconter leur histoire à travers des photos et vidéos", explique Patrick Labarre, directeur Seller Services d’Amazon France. Les start-up ont aussi accès aux outils marketing habituels du site de e-commerce, comme le merchandising, les suggestions personnalisées et les publicités.

 

Amazon se dit prêt à aider les champions français à tenter l'aventure à l'international, dès qu'elles seront prêtes, en les faisant bénéficier de son réseau incomparable. Le distributeur a tout intérêt à ce qu'elles réussissent. Il facture des frais supplémentaires de 5% par vente (en plus de la commission habituelle) et les start-up adhérentes doivent confier leur logistique à Amazon, à travers le dispositif "Expédié par Amazon". "Ce service permet aux vendeurs tiers de nous confier leur stock, et on assure la logistique pour eux, précise Patrick Labarre. Cela permet de garantir un service de qualité à nos clients, d'éviter les aléas liés à la jeunesse des start-up. Car on sait que la supply chain, c'est compliqué". Pas de clause d'exclusivité en revanche, les vendeurs peuvent travailler avec d'autres distributeurs.

 

partenariats avec l'écosystème français

Pour sélectionner les produits de la boutique, et les jeunes pousses qui vont avec, Amazon s'appuie sur un réseau de partenaires : sites de crowdfunding (Kiss kiss bank bank, Ulule), investisseurs (Kima Ventures), accélérateurs et structures d'accompagnement de start-up (The Family et Hardware Club). Des entreprises qui ne sont pas dans ces réseaux pourront tout de même postuler. 40 ont déjà été sélectionnées par Amazon pour le lancement français de Launchpad comme Prynt, Triby, Kas'q, Dodow…

 

10-vins, créateur d'un sommelier connecté, et qui vend des flacons de vins par abonnement, fait partie des pionniers du Launchpad et n'y voit que des avantages. "Notre concept n'est pas forcément simple à expliquer au public : il faut donc des éléments de storytelling pour raconter notre génèse, notre histoire, afin d'embarquer les gens avec nous, juge son PDG Jérôme Pasquet. Pour nous, le launchpad est une étape logique après le crowdfunding, pour fédérer une communauté de premiers consommateurs." Il lui permettra aussi de se développer à l'étranger sans coûts de marketing prohibitifs. Amazon l'accompagne dans ce sens, y compris techniquement. "On partage beaucoup avec les équipes françaises d'Amazon, notamment sur le référencement", confie le PDG de 10-vins.

 

Amazon souhaite ainsi créer une boutique d'objets innovants et tendance renouvelée régulièrement. Mais il n'envisage pas, pour le moment, d'investir directement dans des start-up françaises.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale