Avec le rachat de Nozon, Starbreeze veut mêler réalité virtuelle et cinéma

Le suédois Starbreeze, qui développe une offre de réalité virtuelle pour les professionnels du divertissement, vient de racheter l'entreprise belge Nozon pour 7,1 millions d'euros. Grâce à sa technologie, elle veut créer des expériences VR d'une qualité visuelle égale à celle que proposent les plus grands films hollywoodiens.

Partager
Avec le rachat de Nozon, Starbreeze veut mêler réalité virtuelle et cinéma
Exemple d'une scène conçue avec Presenz.

L'entreprise suédoise Starbreeze a annoncé le 26 octobre 2016 son acquisition du spécialiste belge des effets spéciaux Nozon. Montant de l'opération : 7,1 millions d'euros. Starbreeze travaille sur une offre de réalité virtuelle professionnelle à destination de lieux de divertissement comme les salles de cinéma. Ce rachat va lui permettre de bénéficier de l'expertise de Nozon en la matière.

Créer le futur du cinéma

La société belge est à l'origine de PresenZ, une technologie qui permet à un utilisateur de changer son point de vue en déplaçant sa tête dans un environnement 3D précalculé. Son fonctionnement s'oppose à celui des moteurs 3D, qui calculent une scène en temps réel et lui permettent d'être interactive. D'une certaine manière, là où les moteurs 3D viennent du monde du jeu vidéo, la technologie de Nozon vient du monde du cinéma. L'avantage est qu'un environnement précalculé possède une qualité d'image très élevée, du même niveau qu'un film hollywoodien.

Starbreeze s'est lancé dans la réalité virtuelle en embauchant une équipe d'ingénieurs français dont le casque avait un champ de vision inégalé de 210° (contre 110° pour l'Oculus Rift ou le HTC Vive). L'entreprise a ensuite conclu un accord avec le taiwanais Acer pour qu'il fabrique ses casques, puis avec IMAX Corporation pour leur utilisation dans 6 centres pilotes de réalité virtuelle, dont le premier ouvrira à Los Angeles en fin d'année. La technologie de Nozon devrait lui permettre de fournir des expériences de meilleure qualité, notamment en simplifiant le processus d'adaptation de scènes tournées pour des films traditionnels en scènes VR, ou en reproduisant des environnements comme le Louvre en très haute fidélité.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS