Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Avec les appels vidéos sur Messenger, Facebook rattrape son retard sur ses principaux concurrents

Facebook a annoncé ce lundi 27 avril le lancement d'une mise à jour de Messenger, son application de messagerie sur Android et iOS, qui lui permettra d'intégrer les appels vidéos. Une fonction clé que proposent déjà les Hangout de Google, Facetime d'Apple, Skype de Microsoft ou encore Viber.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Facebook Messenger intègre désormais les appels vidéos. Le numéro un des réseaux sociaux a annoncé ce lundi 27 avril qu'une nouvelle mise à jour de son application de messagerie pour Android et iOS propose cette fonctionnalité. Comme le montre la vidéo de présentation ci-dessous, il suffit d'appuyer sur l'icône en forme de caméra située en haut à droite de l'écran de conversation pour engager une visioconférence.

 

 

Une réponse aux concurrents FaceTime, Hangout, Skype et Viber

Facebook, qui propose les appels vidéos sur la version web de son site depuis 2011 grâce à un partenariat avec Skype, rattrape ainsi son retard sur ses principaux concurrents, parmi lesquels on retrouve d'ailleurs le célèbre logiciel de Microsoft dont l'application mobile propose une fonction de conversation vidéo depuis environ 4 ans sur les smartphones Android et iOS. De son côté, Apple avant lancé  FaceTime en 2010 et ce service a été étendu aux iPhone depuis l'apparition d'iOS 7 en 2013. Google avait réagi l'an dernier en ajoutant cette fonction d'appels vidéo à son application de messagerie Hangout. Viber avait fait de même lors de sa première mise à jour importante depuis son rachat par le japonais Rakuten début 2014.

Quelle stratégie pour Whatsapp ?

Enfin, l'application de messagerie WhatsApp - rachetée à prix d'or par Facebook en février 2014 - propose les appels vocaux depuis moins d'un mois. Reste à savoir si Mark Zuckerberg va décider de proposer également la possibilité de passer des appels vidéos sur WhatsApp, par définition concurrente de Messenger, ou si, comme le laissait entendre le site Geektime récemment, on se dirige vers une interopérabilité totale entre les deux applications.

Julien Bonnet

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media