Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Avec Nest, Google fait un pas de plus dans le hardware

Google a créé le buzz, mardi 14 janvier, avec l'achat pour 3,2 milliards de dollars du fabricant de thermostats intelligents Nest. Le géant de Mountain View s'insère ainsi dans le marché en plein essor de la maison connectée. Retour sur les implications de cette acquisition pour Google.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avec Nest, Google fait un pas de plus dans le hardware
Avec Nest, Google fait un pas de plus dans le hardware

Google vient de réaliser l'une de ses plus importantes acquisitions, loin devant les 1,6 milliards déboursés pour YouTube, en s'offrant Nest, le fabricant de thermostats intelligents pour 3,2 milliards de dollars. Derrière ce coup de poker, quelle est la stratégie du géant de Mountain View ?

Dans son message de blog, Google assure que le fondateur de Nest, l'ancien vétéran d'Apple Tony Fadell, garde la main sur le produit et que Nest conserva sa propre marque et ses activités. Le but est d'aider Google à "construire des appareils simples et intelligents qui rendent la vie à la maison plus facile". Pour Nest - qui était déjà soutenu par le bras financier de Google, Google ventures - c'est une issue heureuse dans un marché de plus en plus compétitif. L'acquisition lui permet de prendre de court la concurrence, et d'assurer son avenir.

Un pas de plus dans la maison connectée...

Pour l'entreprise de Mountain View, l'objectif affiché est de s'imposer dans le "smart home", un marché qui a beaucoup fait parler au CES de Las Vegas. Malgré cette effervescence, la maison connectée n'a pas encore vraiment trouvé son public. Google va peut-être changer la donne.

En 2011, la firme avait déjà lancé Android@Home sans obtenir le succès escompté, puis a racheté récemment plusieurs sociétés spécialisées dans la robotique. Alors que Samsung vient de dévoiler sa plateforme Samsung Smart Home, Google semble s'éloigner du logiciel pour s'emparer du hardware de maison. Une nécessité, pour le patron de Nest Tony Fadell : "pour changer la maison, il faut plus que du logiciel et des services, il faut changer les produits fondamentaux avec lesquels les gens interagissent". Google pourra toutefois en profiter pour construire une plateforme de services en ligne pour la maison, qui accueillerait d'autres produits que Nest. Enfin, la firme de Mountain View met aussi un pied dans le secteur du management de l'énergie, puisque Nest a déjà établi de nombreux partenariats dans ce domaine. Au final, c'est l'internet des objets qui sort gagnant de ce deal. Pour de nombreux professionnels du secteur, cette acquisition est une bonne nouvelle et une validation du marché naissant.

... et dans le Hardware

Google fait donc un pas de plus dans le hardware avec cette acquisition, après les smartphones avec l'achat de Motorola Mobility. La firme offre déjà le Chromebook Pixel et ses adaptateurs télé Chromecast. Apple devrait s'inquiéter de cette nouvelle avancée d'appareils contrôlés par Google...

Nora Poggi

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale