Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Avec Nest, Google veut tout savoir de vos habitudes à la maison

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Google dispose déjà de quantités phénoménales de données sur le comportement des usagers de ses services. Mais pas de toutes ! En rachetant Nest, concepteur du thermostat connecté intelligent, il s’insinue cette fois dans les habitudes de leur foyer.

Avec Nest, Google veut tout savoir de vos habitudes à la maison
Avec Nest, Google veut tout savoir de vos habitudes à la maison © Charles Foucault - L'Usine Nouvelle

En croquant la start-up californienne Nest pour 3,2 milliards de dollars, Google n’achète pas uniquement un thermostat et une alarme connectés. Bien évidemment. Il investit d’abord pour acquérir rapidement une compétence haut de gamme dans la conception d’objets du quotidien connectés. Mais Nest est aussi, et surtout, un fabuleux aspirateur à données de grande valeur auxquelles il n’avait pas encore accès. Nest Labs a été créé en 2011 par Tony Fadell, connu en particulier pour avoir participé à la conception de l’iPod d’Apple. Autant dire, le point de départ de la musique en ligne telle qu’on la connaît aujourd’hui. Et la start-up qu’il a fondée n’est pas n’importe quelle start-up dans le monde très encombré des objets connectés.

 A l’occasion de son passage à Paris pour LeWeb13, Tony Fadell a rappelé le réel cœur de compétence de son entreprise  (cf également la vidéo). "Nest crée et réinvente des produits avec lesquels nous avons grandi et qui restent aujourd’hui exactement les mêmes que quand j’étais un gosse, comme le thermostat ou le détecteur de fumée. Si vous regardez votre téléphone chez vous, il n’est plus du tout le même. Parfois vous n’en n’avez même plus. Et la télévision a complètement changé. Ces objets ont complètement changé, alors pourquoi pas les autres ? "

Comment Google aurait-il pu résister ?

En bon ancien d’Apple, Tony Fadell a fondé Nest Labs en mettant le design au cœur de ses produits. Cela concerne la forme de son thermostat (comme de son détecteur de fumée) mais aussi sa simplicité d’utilisation ainsi que son "intelligence". L’objet apprend au fur et à mesure qu’on l’utilise. Il se nourrit des informations sur le comportement des habitants du foyer pour adapter la température.

Comment Google aurait-il pu résister ? Le géant est avant tout intéressé par ces informations, qui viendront nourrir davantage sa connaissance de ses usagers, cette fois au cœur de leur foyer. Gageons que Nest proposera bientôt un verrou intelligent sur le mode de celui d’August. Comme le dit Larry Page, CEO de Google, dans le communiqué de l’annonce de l’acquisition de Next : "Nous sommes enthousiastes à l’idée d’apporter de formidables expériences à davantage de foyers dans davantage de pays et de réaliser leurs rêves."

Emmanuelle Delsol

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale