Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Avec Office 2016, Microsoft s'attaque à Google Docs

Résolument tourné vers le cloud, la mobilité et le partage... Office 2016 se veut le parfait exemple du "nouveau Microsoft" de Satya Nadella. Tour d'horizon des changements de la suite bureautique phare du géant de Redmond.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avec Office 2016, Microsoft s'attaque à Google Docs
Avec Office 2016, Microsoft s'attaque à Google Docs

Microsoft a sorti le 22 septembre la nouvelle version de sa suite bureautique, Office 2016. Pas de changements drastiques au menu pour cette première version majeure depuis trois ans, mais un renforcement de l'orientation cloud (avec Office 365) et des nouvelles fonctionnalités pour gagner en temps et mieux travailler en équipe. Office est utilisé par 1,2 milliard d'utilisateurs dans le monde, dont 27 millions en France. Il équipe notamment plus de 60% des entreprises du CAC40.

 

Mettre l'accent sur le travail collaboratif

Grâce au cloud, il est dorénavant possible de travailler à plusieurs dans un même document Word, directement depuis l'application de bureau. Cette fonctionnalité n'était auparavant disponible que dans la version web d'Office. Autre ajout : un nouveau panneau de gestion de l'historique des documents, qui permet de restaurer une version précédente en quelques clics. Et la liste des documents récents est désormais commune à toutes les versions d'Office, peu importe l'environnement : Windows, Mac OS, Android, iOS...

 

Office 2016 introduit également Office Groups, qui offre la possibilité de créer un groupe de travail doté de son propre calendrier et espace partagé sur le cloud en quelques secondes. Egalement nouveau, Office 365 Planner est une application de gestion de projet conçue spécifiquement pour le travail collaboratif. Excel se contente de son côté de six nouveaux types de graphiques et de la possibilité de publier des tableaux sous Power BI.

 

L'intelligence artificielle pour mieux travailler

Le nouvel Office dispose d'un nouvel outil d'aide pour Word, Excel, PowerPoint et Outlook, baptisé "Tell Me". Il évite d'avoir à se perdre dans les menus pour trouver une option particulière : il suffit de la décrire pour qu'elle apparaisse. Il fonctionne en tandem avec Smart Lookup, qui utilise Bing pour afficher des informations venues d'Internet (par exemple d'un article Wikipedia) directement dans les documents. Il bénéficie aussi de l'intégration avec Windows 10, avec par exemple l'authentification automatique dans Office grâce à Windows Hello ou la compatibilité avec l'assistant personnel Cortana.

 

Outlook se dote d'une boîte de réception capable, grâce au Machine Learning, de trier automatiquement les messages pour n'afficher que les plus importants, reléguant les autres à une boîte secondaire baptisée "Clutter", ou "Pêle-mêle" en français. Il permet de plus de sécuriser les pièces jointes directement depuis la boîte mail grâce à Cyris for Outlook, un système de chiffrement développé par Thales.

 

"Cloud first, mobile first"

Si Office 2016 est disponible sous sa forme classique, celle d'une suite de logiciels qu'on rachète tous les trois ans, Microsoft met plus que jamais l'accent sur Office 365, sa solution cloud par abonnement. Elle donne accès à Office sur toutes les plates-formes bureautique ou mobile, et se voit automatiquement mise à jour dès la sortie d'une nouvelle fonctionnalité. Office 2016 a d'ailleurs été d'abord disponible par ce biais, et les avantages que cette offre propose ne vont cesser d'augmenter au fil du temps.

 

De son côté, Microsoft met en avant la croissance de 84% en un an du service (à la fois en France et dans le monde). On peut ainsi se demander s'il y aura un Office 2020, ou si le modèle actuel aura complètement basculé vers le cloud entre temps. Un écho au discours de Satya Nadella en début d'année sur le nouveau Microsoft, dans un monde où le cloud et le mobile sont désormais les priorités.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale