Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Avec Pigeon, Google lance le Waze des transports publics

Vidéo Google lance Pigeon dans cinq nouvelles villes américaines. Issue de son incubateur interne Area 120, l’application s’inspire du principe de Waze… qu'elle transpose aux transports en commun. Elle fédère une communauté d'utilisateurs qui déclare elle-même les incidents qu'elle repère sur le réseau.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avec Pigeon, Google lance le Waze des transports publics
Avec Pigeon, Google lance le Waze des transports publics © Pixabay / arembowski

Et de six ! Google a annoncé mardi 5 novembre 2019 le lancement de Pigeon dans cinq nouvelles villes américaines : Boston, Chicago, Los Angeles, San Francisco ainsi que la région de la capitale fédérale Washington D.C., qui comprend également Baltimore. Elles rejoignent New York City, dans laquelle l'application avait été lancée au début de l’année 2018. Pigeon fonctionne sur un modèle très proche de celui de Waze, mais uniquement pour les transports en commun. Elle est issue d’un projet d’Area 120, l’incubateur créé par Google en 2016 pour stimuler l’intrapreneuriat – une manière de garder dans son giron les bonnes idées de ses employés.

 

TROIS PASTILLES DISTINCTES

Obstacle sur une ligne de bus, panne de métro ou téléphérique à l’arrêt pour cause de mauvais temps : chaque membre de la communauté peut déclarer les incidents qu’il a repérés sur le réseau. De quoi adapter son trajet en temps réel selon les aléas. Sélectionner un parcours en fonction de sa rapidité ou du confort offert par les moyens de transport empruntés est également possible. Concrètement, une fois agrégés, ces divers paramètres sont traduits pour chaque trajet en trois pastilles distinctes – "Très bon" en vert, "Retard" en rouge et "Changement de service" en jaune. "Cela permet enfin à l’usager de savoir s’il a le temps d’aller boire un café au lieu d’attendre à un arrêt", souligne Pigeon.

 

 

Au-delà des déclarations d’incidents, les membres de la communauté peuvent communiquer à travers un onglet de discussion intégré à l’application. "Pour se plaindre ensemble de la qualité du service ou partager le nom d’un bon musicien présent dans une rame", glisse le projet sur son site. Après avoir longtemps été uniquement accessible sur invitation, Pigeon est désormais proposée au grand public… sur iOS. Une liste d’attente a été mise en place par Google pour choisir les premiers utilisateurs de la version Android, en cours de développement.

 

L’accélération du déploiement de Pigeon traduit la volonté de Google d’aller plus loin dans sa démarche de crowdsourcing, suite au rachat de Waze en 2013. Depuis quelques mois, la firme de Mountain View met aussi les utilisateurs de son système de navigation Google Maps à contribution pour signaler des incidents avec un meilleur niveau de détail.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale