Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Avec RankBrain, Google dope son moteur de recherche à l'intelligence artificielle

Pour rendre son moteur de recherche toujours plus pertinent, Google lui a adjoint un système utilisant des techniques de machine learning, baptisé RankBrain. Il est devenu en quelques mois le troisième signal le plus important du moteur.
mis à jour le 28 octobre 2015 à 10H11
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avec RankBrain, Google dope son moteur de recherche à l'intelligence artificielle
Avec RankBrain, Google dope son moteur de recherche à l'intelligence artificielle © Robert Scoble – Flickr – Creative commons

A sa création, Google a révolutionné la recherche sur Internet grâce au système de PageRank, qui mesure l'importance d'une page web par le nombre de liens qui y mènent. Pour conserver sa suprémacie, la firme de Mountain View a implémenté il y a quelques mois un nouveau système : RankBrain.

 

Mieux comprendre les requêtes

RankBrain utilise des techniques d'intelligence artificielle, et plus spécifiquement de machine learning, pour convertir de grandes quantités de texte en vecteurs mathématiques. Le but ? Aider le système à deviner le sens de mots ou de phrases qu'il ne connaît pas. Cela le rend particulièrement efficace pour traiter les 15% de requêtes jamais effectuées auparavant qu'il reçoit par jour.

 

Si RankBrain s'ajoute aux centaines d'autres signaux utilisés par le moteur de recherche pour déterminer la pertinence d'un résultat par rapport à une requête, il est rendu unique par sa capacité à apprendre. Greg Corrado, un scientifique travaillant pour Google, a ainsi révélé à Bloomberg qu'il est devenu en quelques mois le troisième signal le plus important du moteur.

 

Une tendance générale

Un succès qui a dépassé les attentes chez Google, après un an d'efforts de la part de ses ingénieurs pour créer RankBrain. Une "très grande partie" des requêtes envoyées au moteur passent désormais par lui, et les équipes de Google ont déterminé lors de tests que le supprimer serait "aussi dommageable aux utilisateurs que de supprimer la moitié des résultats provenant de Wikipedia", d'après Greg Corrado.

 

RankBrain fait partie d'un mouvement général au sein de Google pour repenser ses activités en fonction des possibilités que présentent le machine learning, comme l'a annoncé Sundar Pichai, le CEO de Google, lors de la présentation des résultats de l'entreprise pour le troisième trimestre 2015. Un mouvement également engagé chez ses concurrents, comme Facebook ou Microsoft.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale