Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Avec ses casques, Skylights veut mettre un écran de ciné devant chaque passager dans les avions

La start-up française Skylights développe un casque immersif, spécialement conçu pour regarder des films dans les avions. Elle espère signer ses premiers contrats avec des compagnies aériennes dans les prochains mois.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avec ses casques, Skylights veut mettre un écran de ciné devant chaque passager dans les avions
Avec ses casques, Skylights veut mettre un écran de ciné devant chaque passager dans les avions © Skylights

De la réalité virtuelle dans les cabines d'avion ? Quelques expérimentations ont été menées ces dernières années, sans réel succès. Qantas a par exemple équipé quelques passagers de Samsung Galaxy Gear VR, pour des tests de quelques minutes. Davantage un coup de com' qu'une vraie expérience.

 

Intuitivement, on se doute bien que désorienter des passagers dans un espace mouvant n'est pas forcément une bonne idée. Cela ne veut pas dire qu'on ne peut pas tenter de leur faire oublier leur environnement (parfois ressenti comme stressant) à l'aide de nouvelles technologies.

 

une expérience proche de la salle de cinéma

 

La start-up française Skylights, créé en août 2014 (membre de l'accélérateur aéro Starburst, présent au Bourget) y travaille. Elle développe un appareil immersif, entre le casque et les lunettes, qui isole totalement son porteur du monde extérieur. Avec un seul usage : recréer l'expérience d'un visionnage de film comme dans une salle de cinéma.

 

Le fondateur de l'entreprise, David Dicko (également pilote de ligne), avait d'abord songé à se concentrer sur le logiciel et le service, plutôt que de développer son propre matériel. "Nous nous sommes mis en quête d'un casque adapté… et on ne l'a pas trouvé, confie-t-il. Pour proposer une expérience cinéma à bord, le matériel doit répondre à plusieurs critères : il doit être ultra-portable et intégré (pas de connexion, pas de connectique), avoir une batterie avec 6h d'autonomie, intégrer une carte mère et un disque dur."

 

L'autre sujet majeur, c'est la profondeur de champ et l'angle de visionnage. "A bord d'un avion, l'angle de vision de 90 à 100° d'un casque 'classique' est beaucoup trop important. C'est comme si on était assis entre l'écran et le premier rang de sièges, dans une salle de cinéma. Sur le nôtre, l'angle de vision est réduit à 60°, l'équivalent d'une rangée du milieu d'une salle de cinéma, avec une résolution HD, pour un confort de lecture optimal".

Dans le casque de Skylights, l'image ne bouge pas, même si le passager tourne la tête. "Ajouter la détection des mouvements, grâce à des giroscopes et des accéléromètres, pour explorer des mondes virtuels, dans un avion, c'est une mauvaise idée", tranche David Dicko, qui veut proposer aux passagers "une expérience de haute qualité". "On n'a pas le choix, avec la concurrence de la tablette du passager et du système de divertissement de la compagnie", ajoute-t-il.

 

tests en vol à venir

 

La start-up en est déjà à la sixième version de son prototype et ses cinq salariés travaillent sur la septième. Des tests ont été menés au sol, et des expérimentations en vol devraient débuter dans les prochaines semaines. Skylights est en discussion avec plusieurs compagnies aériennes, et espère débuter la commercialisation de son offre en 2016.

 

L'idée serait non pas de vendre les casques aux compagnies mais de partager les revenus issus de leur exploitation en vol. "On veut sceller des partenariats avec des acteurs aéroportuaires pour gérer la partie logistique à l'extérieur de l'avion. Pour la compagnie, cela représente zéro investissement, zéro coût, zéro risque." David Dicko est persuadé que les acteurs du secteur vont s'emparer de cette solution pour se différencier. Un enjeu majeur alors que s'ouvre l'ère de la cabine connectée.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale