Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Avec ses lunettes Light, la start-up nReal vise le marché de la réalité augmentée grand public

La start-up nReal travaille sur des lunettes de réalité augmentée qu'elle destine au marché grand public. Nous avons pris en main ces lunettes, baptisées Light, qui pourront fonctionner avec un smartphone. Elles ne sont pas dénuées de potentiel, mais leur succès est tout sauf garanti.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avec ses lunettes Light, la start-up nReal vise le marché de la réalité augmentée grand public
Les lunettes nReal Light en démonstration sur le stand de Qualcomm au MWC 2019. © Julien Bergounhoux

Qualcomm présentait les deux premiers "XR Viewers" de son écosystème nouvellement annoncé lors du Mobile World Congress 2019. L'Usine Digitale a pu prendre en main les deux appareils, chacun connecté à un smartphone équipé du processeur Snapdragon 855 et d'u modem 5G. Le plus populaire des deux était sans conteste Light, la paire de lunettes de réalité augmentée de la start-up chinoise nReal.

 

Des lunettes de réalité augmentée pour le grand public

Dévoilées pour la première fois au CES 2019, les Light se destinent au marché grand public, contrairement à Microsoft HoloLens 2 ou aux Vuzix M400. Elles rencontrent un beau succès d'estime pour le moment : la start-up a récemment levé 16 millions de dollars pour préparer leur lancement commercial, prévu pour le troisième trimestre 2019.

 

Nreal met en avant la taille et le poids de ses lunettes, proches de lunettes de soleil classiques. Elles ne pèsent que 85 grammes et disposent d'un champ de vision de 52° pour une résolution de 1920 x 1080 pixels à 60 Hz. Elles sont aussi équipées de deux caméras qui permettent un suivi du positionnement sur six axes ainsi que des fonctionnalités de reconnaissance d'objet.

 

Ce petit poids est possible car les calculs sont effectués par le smartphone, auquel les lunettes se connectent via un câble USB type-C. Elles peuvent aussi utiliser un boîtier de 170 g contenant un Snapdragon 845 en lieu et place du smartphone. Les Light sont accompagnées d'un petit contrôleur 3DoF équipé d'un pavé tactile qui pèse 23 g.

 

Des lunettes prometteuses, mais pas sans compromis

Nous avons pu tester les Light lors d'une courte démonstration, assez rudimentaire, qui nous a permis de vérifier que le tracking 6DoF fonctionne comme il faut. La qualité d'image est bonne et le champ de vision est de taille correcte, même si ses limites se font sentir. Light ne semble par contre pas capable de véritablement cartographier son environnement pour y insérer des objets virtuels comme peut le faire HoloLens.

 

Enfin, si les lunettes sont en effet légères, il convient de relativiser leur confort par rapport à une paire de lunettes standard. Elles restent plus volumineuses et moins agréables à porter. Ces éléments combinés au prix annoncé de 1000 dollars nous incitent à la prudence quant à l'engouement pour ce produit.

 

Un test plus détaillé sera nécessaire avant de déterminer si elles ont une vraie chance de réussite sur le marché, et surtout pour quel usage. Elles pourraient par exemple tirer leur épingle du jeu pour le visionnage de vidéo plus que par des applications 3D.

 


Le casque VR845 équipé d'un module 5G

 

Streaming 5G vers un casque VR autonome

Le casque d'Acer, toujours sans nom mais visiblement inspiré du OJO 500, était également présent. Il faisait tourner la même démonstration que lors du Snapdragon Tech Summit 2018 (et du CES 2019). Enfin, Qualcomm avait préparé une démonstration de streaming en 5G (par ondes millimétriques) directement sur un casque de réalité virtuelle autonome. Il s'agissait en l'occurrence d'une version modifiée du kit de développement VR845 de l'entreprise. Elle faisait tourner une application 3D temps réel assez basique et utilisait des contrôleurs FinchShift.

 

Un avant-goût des usages 5G qui pourraient émerger dans les années à venir. Qualcomm devrait dévoiler la nouvelle version de son kit de développement VR d'ici quelques semaines, lors de la Game Developers Conference 2019. A voir si elle embarquera une connexion 5G par défaut.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale