Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Avec son dispositif immersif, La Vitre veut ramener de l’humain dans les échanges en distanciel

La société nantaise La Vitre accélère le déploiement du dispositif éponyme, une solution pour écrans tactiles permettant des échanges plus naturels en distanciel.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avec son dispositif immersif, La Vitre veut ramener de l’humain dans les échanges en distanciel
La Vitre veut rendre les échanges en distanciel plus naturels. © La Vitre

"L’objectif de La Vitre, c’est d’amener les bonnes personnes aux bons endroits de la manière la plus simple possible", résume Romuald Boulanger, l’un des associés d’Ucaya, agence digitale nantaise ayant développé La Vitre, d’abord pour fluidifier la communication entre ses équipes sur différents sites.

Pensant qu’une solution de ce type pouvait répondre aux besoins de tiers, un produit en propre a été développé. Concrètement, la Vitre s’articule autour d’un boitier intégrant une caméra, un micro et un ordinateur qui s’installe sur n’importe quel écran tactile. Il est connecté à une application, développée par Ucaya, permettant une connexion en duplex instantanée, un partage de documents, de fichiers ou encore une traduction et transcription en direct des échanges.

La plateforme Saas est accessible sur abonnement. La partie matérielle est proposée à la vente ou leasing, notamment sous la forme d’un pack clé-en-main intégrant ce kit, une barre de son et une sélection d’écrans tactiles de 65 à 86 pouces et un pied, conçu par La Vitre et fabriqué en France.


300 installations visées

La Vitre fait état aujourd’hui de 200 écrans déployés, notamment en France, depuis septembre 2020. "L’objectif est d’atteindre les 300 d’ici la fin de l’année et de couvrir un certain nombre de cas d’usages", indique Romuald Boulanger. Car la société veut aller au-delà des échanges entre équipes à distance.

"Les utilisations sont assez variées. Nos clients l’utilisent pour de la formation, du support en interne à distance, dans leurs process de vente… C’est aussi un moyen, sur un évènement, de faire participer un speaker à distance", énumère Romuald Boulanger. Dans ses clients, la société évoque des entreprises comme Natixis, Accenture, Bouygues Construction ou encore Capgemini et Enedis. Orange l’utilise au Vélodrome de Marseille pour proposer à ses invités d’échanger avec les équipes depuis le tunnel des joueurs.

En France et à l’export

Commercialement, la société a structuré un réseau de distributeurs, intégrateurs et revendeurs en France, mais aussi à l’étranger. "Nous avons de premiers distributeurs au Maroc, aux Etats-Unis, e plus récemment à Singapour. Un contrat est en cours de finalisation au Moyen-Orient."

Si des Vitres sont déjà utilisées à l’export, via des clients étrangers, un premier contrat a été signé aux USA. "Notre participation au CES nous a permis de mieux identifier les possibilités à l’international", explique Romuald Boulanger qui s’appuie sur une douzaine de show-rooms pour effectuer des démonstrations. Installée à Saint-Herblain, la société qui se déploie en fonds propres emploie 18 salariés. Des recrutements sont à venir.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.