Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Avec son nouveau GPU, Arm veut accélérer la diffusion du ray tracing sur mobile

Utilisé pour améliorer le réalisme des graphismes 3D, le ray tracing profite pour la première fois chez Arm d'une accélération matérielle. Une nouvelle étape pour le jeu sur smartphone.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avec son nouveau GPU, Arm veut accélérer la diffusion du ray tracing sur mobile
Avec son nouveau GPU, Arm veut accélérer la diffusion du ray tracing sur mobile © Arm

Arm a dévoilé le 28 juin une nouvelle génération de processeurs graphiques (GPU) dédiée au jeu vidéo sur les smartphones Android. Baptisée Immortalis-G715, ce composant haut de gamme est présenté comme apportant une performance supérieure de 15% tant en matière de consommation d'énergie que de performances par rapport à la génération précédente de GPU Mali.

Elle est surtout la première chez Arm à proposer une accélération matérielle du ray tracing sur mobile, une technologie utilisée pour améliorer le rendu de la lumière (réfraction, réflexion, ombres…) dans les scènes en 3D. Les premiers System-on-a-Chip intégrant Immortalis-G715 équiperont les smartphones phares des constructeurs début 2023.
 

"changement de paradigme dans le jeu mobile"

Immortalis-G715 est "configuré pour fournir des expériences 3D ultimes sur mobile, plus réalistes et immersives", déclare Paul Williamson, senior vice-président et directeur général Client line of business chez Arm. "Nous sommes persuadés que le ray tracing représente un changement de paradigme dans le jeu mobile. Nous avons décidé de gérer la prise en charge matérielle du ray tracing car nos partenaires sont prêts, le hardware est prêt, et l'écosystème de développeurs est presque prêt", ajoute le directeur produit d'Arm, Andy Craigen.

Le VP of Engineering d'Epic Games s'est notamment déclaré impatient de voir comment la communauté de développeurs Unreal Engine allait se saisir de cette nouvelle opportunité, tandis que le patron de la division Core Unity & Cloud de Unity, dont on a appris cette semaine qu'il licenciait entre 300 et 400 personnes, s'est enthousiasmé de l'annonce.

le VRS pris en charge sur toute la gamme

Par ailleurs, Arm a annoncé que tous ses nouveaux GPU embarqueraient désormais la technologie "variable rate shading" (VRS), qui consiste à allouer différentes capacités de calcul aux diverses parties d'une image, afin de concentrer la puissance sur les parties les plus complexes. Ces technologies ont jusqu'à présent été exploitées sur PC, poussées par Nvidia. Ce dernier a implémenté le ray tracing en temps réel dès 2018 dans ses cartes graphiques.

Cette méthode de rendu se diffuse progressivement sur PC et sur console, mais reste pour le moment à l'état embryonnaire dans les appareils mobiles. Samsung l'a introduite dans sa puce Exynos 2200 qui équipe les versions européennes du Galaxy S22, grâce à un partenariat avec AMD, mais les premiers échos n'ont pas fait état de performances spectaculaires. Le marché du jeu mobile est appelé à dépasser 100 milliards de dollars en 2022, selon une étude de Newzoo, ce qui en fait la première plateforme de jeu vidéo.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.