Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Avec son pressoir connecté, la PME Pera-Pellenc injecte de l'IoT dans la cave

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La PME héraultaise Pera-Pellenc lance au salon international des équipements vitivinicoles Sitevi, à Montpellier jusqu’au 30 novembre, l’application web "P-Connect" de suivi du pressurage pour sa gamme de pressoirs "intelligents" Smart Press. Un premier pas vers la cave numérique.

Avec son pressoir connecté, la PME Pera-Pellenc injecte de l'IoT dans la cave
Avec son pressoir connecté, la PME Pera-Pellenc injecte de l'IoT dans la cave © Pera-Pellenc

Le salon Sitevi, qui attire 50 000 professionnels de la viticulture fin novembre à Montpellier, identifie le numérique et les produits connectés comme une tendance d'avenir pour la filière des équipements viti-vinicoles. La culture de la vigne a déjà adopté des outils numériques, notamment pour la surveillance de la météo et l’aide à la réduction des intrants phytosanitaires. L'étape suivante, celle  du broyage et du pressage, était jusqu'à maintenant peu numérisée.

 

Pera-Pellenc (175 salariés, près de 31 millions d’euros de chiffre d’affaires) lance officiellement sur le Sitevi "P-Connect", application développée avec l’aide de l’éditeur de solutions Smag. L’application est reliée à sa gamme de pressoirs pneumatiques "intelligents" Smart Press (dotée d’une interface tactile de programmation, lancée en 2016). La connexion est assurée en 3G ou via l’Ethernet de la cave.


"Nous proposons P-Connect en option sur les six plus grands modèles de la gamme, d’une capacité de 40 à 150 hectolitres, précise Stéphane Cottenceau, œnologue et responsable marketing. La promesse est simple : suivre votre pressoir à distance comme si vous étiez à côté ! C’est une source d’information même quand le vigneron ou l’opérateur se trouve au milieu des vignesNous avons déjà trois clients, dont le domaine viticole Carpe Diem."

 

Alertes et traçabilité

Après identification, l’opérateur peut depuis l’application web consulter en temps réel - avec une interface intuitive de pictogrammes simples - l’état du pressoir (en marche, à l’arrêt), lire les numéros du programme et de la phase, l’estimation du temps de pressurage restant, avoir l’estimation du volume du jus en sortie. A la fin d’un cycle de pressurage ou en cas de défaut de fonctionnement, l’utilisateur reçoit une alerte SMS. Il peut aussi conserver les historiques de pressurage et exporter ces données pour la traçabilité ou des statistiques. Jusqu’à 10 pressoirs peuvent être connectés à la fois.


"C’est une première étape, nous voulions montrer l’intérêt du numérique sans nous lancer dans une usine à gaz trop compliquée, note Stéphane Cottenceau. Cela permet de tester le marché. Pour un constructeur, les investissements sont importants, mais on peut imaginer que tous les outils de la cave soient un jour connectés. On imagine bien l’intérêt pour les groupes de froid par exemple..."

 

Basée à Florensac, entre Montpellier et Béziers, Pera-Pellenc (filiale du groupe Pellenc) est une société de 120 ans qui mise sur l’agriculture numérique : c’est l’un des partenaires de l’Institut de convergence DigitAg, visité le 30 novembre par le ministre de l’Agriculture au Sitevi. Pera-Pellenc est aussi impliqué dans le "Mas Numérique", site de démonstration officiellement lancé en octobre 2017 au Domaine du Chapitre de Montpellier SupAgro, à Villeneuve-lès-Maguelone, près de Montpellier.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale