Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Avec Space Egg, Alibaba se lance sur le marché des robots de service

Vidéo Alibaba se lance sur le marché des robots de services avec son robot-porteur Space Egg, dévoilé en début de semaine à Hangzhou, en Chine. Le géant chinois pense déjà à décliner son modèle, opérationnel en octobre 2018, pour les secteurs de la restauration et hospitalier. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avec Space Egg, Alibaba se lance sur le marché des robots de service
Le Space Egg pourra s'acheminer de manière autonome jusqu'aux cuisines de l'hôtel pour livrer son repas au client qui lui a passé commande. © Alibaba

Le géant chinois Alibaba, qui avait déjà investi le marché de la robotique en concevant les robots de ses entrepôts automatisés, se lance désormais sur le marché du robot de service. Cette semaine, Alibaba AI Labs, le département chargé du développement des devices intelligents du groupe, a dévoilé, lors d’une conférence à Hangzhou, en Chine, un nouveau robot dédié à l’hôtellerie qui devrait prendre son service en octobre.

 

Baptisé Space Egg, ce robot d’intérieur est conçu pour délivrer les commandes des clients au sein de l’hôtel, qu’il s’agisse d’assurer la livraison des repas des cuisines à la chambre ou du linge tout droit sorti de la blanchisserie. L’objectif est double : servir plus rapidement et à n’importe quelle heure la clientèle et délester le personnel de ces tâches chronophages afin qu’il puisse se concentrer sur l’accueil, explique la société dans un communiqué.

 

Radars, caméras et wifi pour se mouvoir entre les étages

Mesurant moins d’un mètre de haut, ce robot en aluminium, à la forme d’un oeuf, est doté d’un compartiment afin de transporter vêtements, repas ou objets divers… Pour faire appel à ses services, les clients pourront s’adresser directement à AliGénie, l’assistant personnel vocal intégré au robot, qui équipe également les chambres d’hôtel. 


Doté d’un système de navigation autonome, il intègre une batterie de caméras et lasers qui lui permettent de se repérer et d’identifier les obstacles afin de se mouvoir sans encombre entre les étages du bâtiment à la vitesse d’un mètre/seconde. Le wifi lui permet de contrôler les ascenseurs et d’avertir le client de sa progression et de son arrivée. Au moment de délivrer la commande, le Space Egg use de la reconnaissance faciale pour vérifier l’identité du client.

 

 

 

 

Des déclinaisons pour les secteur de la restauration et hospitalier

Le robot effectuera ses premiers pas dans les hôtels en octobre. Mais Alibaba voit déjà plus loin. Le groupe planche actuellement sur des versions du Space Egg dédiées à la restauration et sur un “Space shuttle”, destiné à délivrer médicaments et matériel en milieu hospitalier.

Les projets de robots-serveurs se multiplient ces dernières années. On compte déjà le robot Butler, conçu par l’entreprise Saviok pour l’hôtellerie. Mais aussi la gamme de robots CLOI de LG, destinée au service dans les aéroports, leshôtels et le retail, ainsi que le robot Hospi de Panasonic, dédié aux hôpitaux. Reste à savoir si l'investissement pour les hôteliers s'avèrera rentable sur le long terme une fois ces solutions adoptées. La Fédération internationale de robotique affiche en tout cas son optimisme et prévoit une croissance de 20 à 25% du marché des robots de service d’ici 2020.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media