Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Avec Startup Flow, AccorHotels veut casser ses silos et industrialiser ses process innovation

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Cas d'école Comment transformer une rencontre avec une start-up en potentiel nouveau business ? Comment ne pas laisser se faner une opportunité ? Comment éviter les doublons, les pertes d'informations ou encore que celles-ci ne restent bloquées à l'échelle d'une équipe, d'un département ? Pour surmonter tous ces écueils, le groupe AccorHotels a fait appel à la jeune pousse Startup Flow, éditrice du logiciel éponyme. Aujourd'hui, 700 collaborateurs basés dans 29 pays différents l'utilisent. Un vrai cas d'école. 

Avec Startup Flow, AccorHotels veut casser ses silos et industrialiser ses process innovation
Avec Startup Flow, AccorHotels veut casser ses silos et industrialiser ses process innovation © AccorHotels

Comment Mieux faire circuler l'information ?

Une information qui ne circule pas, c'est une information qui meurt. C'est en partant de ce constat que le groupe AccorHotels a fait appel à l'entreprise Startup Flow, qui édite un outil CRM éponyme pour optimiser la prise de contact avec les start-up. "L'objectif est de transformer une veille, un radar, en outil qui permet de prendre des décisions business", explique Ghislain de Juvigny, cofondateur et CEO de Startup Flow.

 

"Nous avons un département 'Disruption and Growth' qui vise à détecter de nouveaux relais de croissance pour le groupe. Cela implique de rester attractif vis-à-vis des start-up. Mais nous nous sommes rendus compte que nous n'avions pas attendu la création de ce département pour interagir avec elles, raconte Aurélie Habert, disruption activist au sein de ce nouveau département. Nous avions pas mal de choses qui se faisaient mais l'information n'était pas partagée et personne ne travaillait de façon transversale. Nous voulions capitaliser sur tout ce qui avait été fait et le rendre accessible au reste du groupe", poursuit-elle.

 

Un outil codéveloppé avec ses utilisateurs

La solution de Start-up Flow a été co-construite avec les équipes d'AccorHotels. Aurélie Habert et les deux cofondateurs de Startup Flow ont rencontré une centaine de collaborateurs pour comprendre leurs process et leurs besoins. Une première version de l'outil a pu être proposée au printemps dernier.

 

 

 

 

Elle permet de créer une base de données partagée autour des relations que nouent les collaborateurs du groupe avec les start-up. L'outil permet de renseigner les informations liée à une start-up dans un endroit centralisé. Outre la fiche d'identité de la jeune pousse, le collaborateur peut renseigner le compte-rendu d'un rendez-vous, décrire la relation nouée avec la start-up, les cas d'application imaginés avec elle, leur stade d'avancement, etc. "Lors du salon Viva Technology, de nombreux collaborateurs d'AccorHotels ont rencontré différentes start-up. Pour éviter de perdre des informations, par exemple leurs cartes de visite, ils pouvaient utiliser Startup Flow", témoigne Gaëtan Bolloré, l'autre cofondateur de Startup Flow.

 

La solution, disponible sur mobile et sur ordinateur, permet aussi de taguer des start-up pour les mettre en avant dans l'outil et favoriser leur déploiement. L'outil comporte également un guide de bonnes pratiques. Les collaborateurs peuvent ainsi retrouver les questions à poser à une start-up rencontrée pour la première fois.

 

700 utilisateurs de 29 pays différents 

Le recours à Startup Flow a d'ores et déjà permis d'accélérer le déploiement de solutions innovantes au sein du groupe. C'est le cas par exemple de Too Good To Go, une start-up qui édite une application éponyme de lutte contre le gaspillage alimentaire. "La solution est aujourd'hui déployée dans plus de 60 hôtels Novotel, 20 Mercure et 10 Ibis. Plus de 5000 repas ont été sauvées auprès des hôtels du groupe", raconte Aurélie Habert. Autre exemple avec Local Measure, qui permet au manager d'un hôtel de gérer la visibilité de son établissement sur Internet et les réseaux sociaux. "Cette technologie a été repérée par le COO d'AccorHotels Pacifique. Elle a été intégrée à Startup Flow et désormais 450 hôtels du groupe l'utilisent à travers le monde", se félicite la distruption activist.

 

Aujourd'hui la solution Startup Flow compte 700 utilisateurs au sein d'AccorHotels. Ils sont issus de 29 pays différents. Environ un millier de start-up sont référencées dans l'outil et, deux tiers d'entre elles ne sont pas françaises. "35% des 700 utilisateurs se connectent chaque semaine à l'outil", se réjouissent les cofondateurs de Startup Flow. L'objectif n'est pas que les 250 000 collaborateurs du groupe l'utilisent, mais que la solution soit sollicitée par tous les talents disséminés dans le groupe et qui souhaitent participer à l'élan d'innovation. L'idée est également de créer un réflexe "Startup Flow". Gaëtan Bolloré raconte ainsi avoir souri lorsqu'au Hacking de l'Hôtel de ville de Paris il a aperçu un collaborateur d'AccorHotels ouvrir Startup Flow pour vérifier si une start-up qui était en train de pitcher avait déjà été référencée dans l'outil.

 

Un club d'innovateurs "in real life"

Les utilisateurs les plus actifs ont été identifiés pour créer un groupe d'early adopters. "Avec eux, nous avons formé le club des insiders. Ce club se réunit toutes les six semaines environ. L'idée est de pouvoir réunir les utilisateurs les plus actifs du groupe qui ne se connaissent pas forcément entre eux", explique Aurélie Habert. A chaque rencontre, AccorHotels fait également venir un entrepreneur qui partage son expérience sur des méthodes de travail ou un nouveau business model par exemple. "Nous voulons rester très proches des utilisateurs pour ne pas être à des kilomètres de leurs attentes", ajoute Ghislain de Juvigny.

 

Startup Flow planche d'ores et déjà sur la V2 de son outil. A terme, la jeune pousse souhaite mettre en place un guichet unique à l'échelle du groupe et dépasser le cap des early adopters. Autre axe de développement : faire de cet outil de collaboration un outil orienté solution pour tous les collaborateurs qui travaillent au sein des hôtels. "Nous voulons qu'une personne qui souhaite animer le lobby de son hôtel puisse directement trouver des solutions dans Startup Flow".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale