Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Avec Temis, le groupe Kremer accélère sa mutation numérique

Spécialisé dans la conception, l’installation et la maintenance d’engins de levage, le groupe nivernais Kremer a lancé sa propre application de maintenance, Temis.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avec Temis, le groupe Kremer accélère sa mutation numérique
Avec Temis, le groupe Kremer accélère sa mutation numérique © Kremer

Implanté à Guérigny dans la Nièvre et à Dijon en Côte-d’Or, le groupe Kremer (38 salariés, 4,5 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017) est spécialisé dans la fabrication de matériel de levage depuis 1977. Pour simplifier et rendre encore plus fiable la maintenance des équipements qu’ils conçoivent et installent, le groupe Kremer a lancé sa propre application, Temis. "Nous sommes partis du constat que l’industrie était en train de se digitaliser", explique Laurence Lagoutte, qui gère aujourd’hui avec son frère Sébastien Kremer le groupe familial créé par leur père. Après deux ans de recherche et développement et de tests, Laurence Lagoutte et Sébastien Kremer ont décidé de créer KLS Numérique, une nouvelle société émanant du groupe Kremer, essentiellement dédiée au développement du nouvel outil numérique.

 

Toutes les informations à portée de main

"De par notre activité initiale, nous réalisons des contrôles périodiques chez certains de nos clients. Et ces derniers nous ont souvent remonté toute la complexité à retrouver l’ensemble des éléments d’une même machine", confie Laurence Lagoutte. Equipés d’une tablette et de l’application Temis, les industriels ne seront plus confrontés à ce problème. Chaque opérateur, lors de contrôles périodiques réglementaires ou d’autres procédures internes, n’aura qu’à flasher le code de l’équipement à contrôler, ou le rentrer manuellement ou encore rechercher l’équipement dans la base de données de l’entreprise. Il aura ainsi accès à l’ensemble de la documentation de l’équipement et aux observations émises lors des précédents contrôles, grâce à un système de back office. Le tout, sans avoir recours à une connexion internet, grâce à un système de synchronisation de départ et de retour. L'outil permettra aussi une centralisation des données et une vision plus globale du parc équipementier.

 

"Ce sont toujours les clients qui font avancer"

Si l’application Temis en est déjà à sa 26ème version, l’outil numérique développé par le groupe Kremer et aujourd’hui entre les mains de KLS Numérique est en constante évolution pour répondre au mieux aux besoins des usagers. En effet, après l’avoir testé sur leur propre parc, le groupe Kremer espère bien commercialiser ce nouvel outil sous forme d’abonnement. La tablette coûtera 1000 euros et l’abonnement variera en fonction de la taille de l’entreprise, de 1000 euros par an pour 100 équipements à près de 9000 euros pour plus de 15 000 équipements. "Parce que l’application doit servir à améliorer la maintenance des équipements d’une société, nous avons fait le choix de proposer un système d’abonnement pour pouvoir continuer à mettre à jour l’application via un cloud, explique la présidente de KLS Numérique.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale