Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Avec Windows 10, Microsoft s'attaque frontalement à l'iOS d'Apple et à Android de Google

Avec son prochain système d’exploitation Windows 10, Microsoft se recentre sur les entreprises et les développeurs d’applications. L’enjeu est de construire un écosystème capable de rivaliser avec ceux de Google et d’Apple.

mis à jour le 01 octobre 2014 à 15H34
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avec Windows 10, Microsoft s'attaque frontalement à l'iOS d'Apple et à Android de Google
Avec Windows 10, Microsoft s'attaque frontalement à l'iOS d'Apple et à Android de Google © Microsoft

C’est un tournant majeur dans la stratégie de Microsoft. Le fait que son prochain système d’exploitation soit baptisé Windows 10, et non Windows 9, en est un grand symbole. "Il montre qu’il ne s’agit pas d’une énième version de Windows, mais d’une rupture, explique Annette Jump, analyste chez Gartner. Pour une fois, Microsoft essaie de faire les choses différemment tout en évitant de trop bousculer les habitudes des utilisateurs. Ce n’est pas une tâche simple pour l’éditeur."

Microsoft recentre ses priorités sur les entreprises et les développeurs d’applications. L’objectif est d’encourager les entreprises à migrer vers Windows 10 et à mettre à jour plus fréquemment leur système d’exploitation, alors qu’elles sont moins de 15% en Europe à l’avoir fait avec Window 8, selon Gartner. "Il y a un réel effort pour rendre la migration plus simple et plus rapide, atteste Annette Jump. Les entreprises disposent maintenant d’une batterie d’outils pour tester les fonctionnalités du nouveau Windows, valider les applis qu’elles développent et interagir avec Microsoft pour améliorer le système d’exploitation."

Une plate-forme de développement unifiée

Avec Windows 8, lancé en octobre 2012, Microsoft a fait un premier pas vers l’unification de son système en utilisant le même noyau et la même interface tactile (Metro) pour l’ensemble des terminaux, du PC aux smartphones, en passant par les tablettes et la console de jeu Xbox. Avec Windows 10, l’éditeur de Redmond va plus loin en unifiant également la plateforme de développement d’applications. Les développeurs n’auront plus à réécrire les applis pour les adapter à chaque catégorie de terminaux. Un seul magasin, le Windows Store, réunira les applis pour l’ensemble des terminaux tournant sous Windows 10.

C’est un progrès énorme en faveur de l’écosystème de Windows. "Attirer les développeurs est un enjeu crucial pour Microsoft, estime Annette Jump. L’écosystème Windows reste encore faible en comparaison avec celui de l’iOS d’Apple et d’Android de Google. La bataille ne se joue pas qu’au niveau des terminaux. Elle se en grande partie au niveau des applis". L’objectif de Microsoft est de rattraper son retard dans les mobiles en mettant son écosystème au niveau de ceux d’Apple et de Google.

L’autre enjeu pour le géant du logiciel est de défendre sa marque. Car si Microsoft domine les PC à 95% selon Gartner, il reste à la traine dans les mobiles avec 2,5% des smartphones et 1% des tablettes. "La menace vient du glissement des usages vers les mobiles, avec le risque de réduire le lien des utilisateurs avec l’univers Windows, prévient Annette Jump. La conséquence à long terme se ressentirait alors dans la valeur de la marque". Et c’est-ce que Microsoft veut éviter à tout prix en mettant son OS Windows au cœur de la bataille des écosystèmes.

Ridha Loukil

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

aumord
21/01/2015 09h04 - aumord

Bah niveau jeux mobiles, windows phone est à la traine et c'est bien le point principal d'achat car maintenant, chez android, on a tellement d'applications que les points d'achats d'un smartphone serait la batterie, l'écran et la marque car on sait qu'on ne manque pas d'applications et jeux. Car à quoi servirait un smartphone quad-core snapdragon s4 à 2ghz si on va y jouer à flappy bird ? Autant prendre mon galaxy y simple core 800mhz. Bref, le nombre de super jeux sur windows phone se comptent par trentaines alors que sur android, on les compte par centaines voire par milliers. On peut compter gta san andreas sur windows phone qui est devenu un gros hit direct mais sur android, on vous dira que c'est vraiment bien mais qu'il date un peu et qu'on a bien des jeux de cette trempe. Mais franchement, dans quelques années, là, on en parlera beaucoup de windows phone. En ce qui est d'un windows 10, j'arrive pas vraiment à comprendre, si c'est la version pc reportée sur smartphones ou pas et si les jeux pc seront compatibles, car les smartphones de 2014 sont vraiment puissants par exemple comme le galaxy alpha et son octa-core et le meizu mx4 donc, en 2015, on aura des smartphones pouvant faire tourner des jeux aux graphismes pc. Déjà qu'on attend la tegra x1 de nvidia qui serait 50% plus puissante que la k1 qui est extrêmement puissante, un portage sur smartphone ne serait qu'excellent.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale