Avec Windows 10, Microsoft s'attaque frontalement à l'iOS d'Apple et à Android de Google

Avec son prochain système d’exploitation Windows 10, Microsoft se recentre sur les entreprises et les développeurs d’applications. L’enjeu est de construire un écosystème capable de rivaliser avec ceux de Google et d’Apple.

Partager
Avec Windows 10, Microsoft s'attaque frontalement à l'iOS d'Apple et à Android de Google

C’est un tournant majeur dans la stratégie de Microsoft. Le fait que son prochain système d’exploitation soit baptisé Windows 10, et non Windows 9, en est un grand symbole. "Il montre qu’il ne s’agit pas d’une énième version de Windows, mais d’une rupture, explique Annette Jump, analyste chez Gartner. Pour une fois, Microsoft essaie de faire les choses différemment tout en évitant de trop bousculer les habitudes des utilisateurs. Ce n’est pas une tâche simple pour l’éditeur."

Microsoft recentre ses priorités sur les entreprises et les développeurs d’applications. L’objectif est d’encourager les entreprises à migrer vers Windows 10 et à mettre à jour plus fréquemment leur système d’exploitation, alors qu’elles sont moins de 15% en Europe à l’avoir fait avec Window 8, selon Gartner. "Il y a un réel effort pour rendre la migration plus simple et plus rapide, atteste Annette Jump. Les entreprises disposent maintenant d’une batterie d’outils pour tester les fonctionnalités du nouveau Windows, valider les applis qu’elles développent et interagir avec Microsoft pour améliorer le système d’exploitation."

Une plate-forme de développement unifiée

Avec Windows 8, lancé en octobre 2012, Microsoft a fait un premier pas vers l’unification de son système en utilisant le même noyau et la même interface tactile (Metro) pour l’ensemble des terminaux, du PC aux smartphones, en passant par les tablettes et la console de jeu Xbox. Avec Windows 10, l’éditeur de Redmond va plus loin en unifiant également la plateforme de développement d’applications. Les développeurs n’auront plus à réécrire les applis pour les adapter à chaque catégorie de terminaux. Un seul magasin, le Windows Store, réunira les applis pour l’ensemble des terminaux tournant sous Windows 10.

C’est un progrès énorme en faveur de l’écosystème de Windows. "Attirer les développeurs est un enjeu crucial pour Microsoft, estime Annette Jump. L’écosystème Windows reste encore faible en comparaison avec celui de l’iOS d’Apple et d’Android de Google. La bataille ne se joue pas qu’au niveau des terminaux. Elle se en grande partie au niveau des applis". L’objectif de Microsoft est de rattraper son retard dans les mobiles en mettant son écosystème au niveau de ceux d’Apple et de Google.

L’autre enjeu pour le géant du logiciel est de défendre sa marque. Car si Microsoft domine les PC à 95% selon Gartner, il reste à la traine dans les mobiles avec 2,5% des smartphones et 1% des tablettes. "La menace vient du glissement des usages vers les mobiles, avec le risque de réduire le lien des utilisateurs avec l’univers Windows, prévient Annette Jump. La conséquence à long terme se ressentirait alors dans la valeur de la marque". Et c’est-ce que Microsoft veut éviter à tout prix en mettant son OS Windows au cœur de la bataille des écosystèmes.

Ridha Loukil

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS