Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Aveine, un objet connecté pour bien aérer son vin

Premier aérateur de vin connecté du marché, Aveine apporte la micro-oxygénation nécessaire à chaque bouteille pour que les amateurs profitent de leurs millésimes dans les meilleures conditions.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Aveine, un objet connecté pour bien aérer son vin
Aveine, un objet connecté pour bien aérer son vin © Aveine

Issu d’une famille de vignerons bourguignons d’Aloxe-Corton (Côte-d’Or), Nicolas Naigeon a décidé d’appliquer les techniques médicales acquises d’une précédente vie professionnelle à la dégustation de vin.

Entre 2017 et 2019, il se consacre à la R&D pour imaginer un aérateur connecté dont la commercialisation débute en fin d’année 2019. "Son objectif était de supprimer la carafe et d’améliorer la dégustation de vin, souvent servi sans être aéré", précise Amandine Richardot, responsable du marketing et de la communication chez Aveine.

Un principe simple
Après avoir débouché la bouteille, le consommateur pose l’aérateur Aveine sur le goulot et scanne l’étiquette pour connaitre la recommandation d’aération pour une dégustation optimale. L’application va alors indiquer la durée qui aurait été nécessaire pour une aération en carafe, entre 1 et 24 heures, tandis que l’aérateur, connecté en Bluetooth, va reproduire instantanément cette aération grâce à la micro-oxygénation.

"Il n’aère pas le contenu de la bouteille mais chaque verre versé bénéficie de sa propre aération. Il peut reproduire jusqu’à 24 heures d’aération de façon immédiate." Pas besoin de recharge ou de pompe, Aveine aspire l’air de la pièce pour le renvoyer dans le vin. Certains demandent plus d’aération que d’autres comme les plus jeunes, les vins natures qui ont reçus moins d’intrants ou encore les vins taniques que l’oxygène vient adoucir.

Une base de données en construction constante
Aveine s’appuie actuellement sur 60 000 vins référencés mais la base de données grandit chaque jour. "Si l’étiquette n’est pas encore rentrée, le consommateur peut le faire en quelques minutes et l’algorithme va lui apporter les premières indications d’aération. Nos équipes viendront ensuite vérifier et valider les informations."

Disponible sur IOS et Android, Aveine s’adresse aux professionnels et aux particuliers. "Notre clientèle réunit principalement des amateurs, entre 30 et 70 ans, qui veulent consommer correctement leur vin." L’aérateur connecté existe en deux versions, la première est commercialisée à partir de 249 euros. L’entreprise installée à Paris et Dijon (Côte-d’Or) planche sur des évolutions de son produit pour qu’il devienne un "compagnon de dégustation en conseillant sur le choix des vins notamment."

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.