Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Avenisense lève 2,5 millions d’euros pour doubler de taille

Avec ses capteurs embarqués mesurant la qualité des fluides industriels, la start-up savoyarde veut se développer à l’international. Avenisense prévoit de doubler son activité dans les deux ans.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avenisense lève 2,5 millions d’euros pour doubler de taille
Avenisense lève 2,5 millions d’euros pour doubler de taille © nacu - morgueFile - C.C.

La start-up savoyarde Avenisense va pouvoir mettre en œuvre ses projets d’expansion. Le concepteur de capteurs embarqués pour l’industrie vient de lever 2,5 millions d’euros pour accélérer son internationalisation et renforcer ses capacités de production.

Créée en 2010 par François Chaudoreille, Guillaume Granier et Eric Donzier, Avenisense développe des capteurs intégrés aux machines industrielles pour surveiller le vieillissement des lubrifiants. "Nous répondons à la problématique de réduction des coûts de maintenance, explique François Chaudoreille. Nos capteurs permettent de faire la maintenance seulement au moment où c’est vraiment nécessaire, et non plus en fonction d’une périodicité préétablie."

La jeune entreprise intervient dans le secteur des fournisseurs de machines pour l’industrie et des fabricants de machines tournantes (éoliennes, moteurs et turbines de bateaux, camions, etc.), pour leur permettre de réduire leurs frais de maintenance. Mais ses capteurs peuvent également assurer la surveillance de réseaux de distribution de fluides, comme les pipelines pour l’industrie gazière et pétrolière.

Plus petits et moins chers

Avec un argument de vente choc. "Nous sommes arrivés avec des capteurs plus petits et moins chers, affirme François Chaudoreille. On est comme Free dans la téléphonie !"

Ce premier tour de table de 2,5 millions d’euros va notamment servir à ouvrir des bureaux aux Etats-Unis et en Chine. L’ambition du savoyard est claire, il veut rapidement occuper le marché. "Nous avons la capacité de devenir un champion mondial de cette technologie", garantit François Chaudoreille selon qui seules deux entreprises américaines lui font concurrence.

Le chiffre d’affaires, qui devrait atteindre 2 millions d’euros en 2015, doit plus que doubler en 2016. Côté effectif, la start-up compte passer d’une douzaine de personnes en début d’année à dix-neuf fin 2015.

Arnaud Dumas

Avenisense en chiffres

Chiffre d’affaires : 2 millions d’euros prévus en 2015

Effectif : 12 personnes

Montant de la levée de fonds : 2,5 millions d’euros

Secteur : Electronique

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media