Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Azimo, la fintech UK du transfert d'argent sur laquelle mise Rakuten, lève 15 millions de dollars

Levée de fonds La start-up britannique Azimo, spécialiste du transfert d'argent en ligne, a levé 15 millions de dollars auprès de Rakuten, l'Amazon japonais, et des fonds d'investissement eVentures, Frog Capital, Greycroft, Accion et MCI Capital.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Azimo, la fintech UK du transfert d'argent sur laquelle mise Rakuten, lève 15 millions de dollars
Azimo, la fintech UK du transfert d'argent sur laquelle mise Rakuten, lève 15 millions de dollars © Azimo

Pour consolider sa présence en Europe et accélérer son expansion en Asie, le service de transfert d’argent en ligne Azimo a levé 15 millions de dollars auprès de Rakuten, le géant japonais du e-commerce et propriétaire du site Price Minister, et des fonds d’investissement eVentures, Frog Capital, Greycroft, Accion  et MCI Capital. Ce dernier tour de table élève à 40 millions de dollars le total des financements reçus par la start-up britannique depuis sa création en 2012.

 

Conquérir l'Asie

Les 15 millions de dollars permettront à Azimo de lancer en Europe une nouvelle version de ses applications sous Android et iOS et de continuer son expansion en Asie, qui reçoit 30% des transferts d’argent effectués. "Nous n’étions pas activement à la recherche de capital supplémentaire mais la proposition de Rakuten nous a séduit, car cette société est présente sur des marchés qui correspondent à nos objectifs à long terme. Elle est très présente en Asie, elle comprend parfaitement le secteur des services financiers auprès des consommateurs et, en tant que propriétaire de Viber, elle joue un rôle important sur le marché de la messagerie en ligne. Ce partenariat va contribuer à accélérer notre expansion sur le marché asiatique et nous aider à mettre en place une intégration toujours plus forte des réseaux sociaux", a expliqué Michael Kent, PDG et fondateur d’Azimo, dans un communiqué.

 

Un marché estimé à 601 milliards de dollars

Selon la banque mondiale, les migrants internationaux enverront 601 milliards de dollars à leur famille cette année, dont 441 milliards de dollars vers les pays en développement. Parmi les pays destinataires, la Chine, le Bangladesh, et l’Inde arrivent en tête. C’est sur cette tendance que parie Azimo, analyse un article publié sur CNBC. Aujourd’hui, 190 pays utilisent les services de la start-up, dans plus de 80 devises, et 500 000 personnes se sont déjà connectés à la plateforme. Preuve qu'Azimo s'impose peu à peu comme un concurrent de poids face à Western Union, qui utilise depuis février 2016 l'application Viber (propriété de Rakuten) pour transférer de l'argent... 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale