Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Backups, nouveaux serveurs, emails pro... OVHcloud donne des détails sur l'incendie de son data center

Le data center d'OVHcloud situé à Strasbourg, réparti en quatre zones, a été touché par un incendie. Un seul bâtiment, le SBG2, a été entièrement détruit avant que les pompiers ne réussissent à circonscrire les flammes. Les autres bâtiments devraient être rallumés au courant de la semaine prochaine. Les images des 300 caméras du site vont être analysées pour trouver l'origine du feu.
mis à jour le 11 mars 2021 à 18H23
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Backups, nouveaux serveurs, emails pro... OVHcloud donne des détails sur l'incendie de son data center
Backups, nouveaux serveurs, emails pro... OVHcloud donne des détails sur l'incendie de son data center © OVH

Mise à jour (11/03/2021) : OVHcloud a apporté des précisions sur l'incendie qui a totalement détruit l'un des bâtiments de son data center situé à Strasbourg. Bien qu'il reste fonctionnel, SBG1 a également été affecté par l'incendie : quatre de ses salles sont fortement touchées. Les serveurs SBG3 et SBG4 n'ont pas été atteints mais sont pour l’instant toujours éteints. Ils devraient être rallumés au courant de la semaine prochaine. Au total, 464 000 sites web auraient été affectés par cet incident, d'après le site Netcraft, spécialiste du monitoring des noms de domaine.

OVHcloud lance également un inventaire de tous les clients affectés par l'incendie, en particulier s'ils ont des backups et leurs localisations. Les clients devraient être informés de leur situation d'ici 48 heures. Il y a également des bonnes nouvelles. D'après Michel Paulin, CEO de la société roubaisienne, tous les services mail "email pro" affectés par l'incendie sont désormais "rétablis sans perte d'email". 

Pour permettre aux clients affectés de reprendre leurs activités au plus vite, OVHcloud annonce qu'il dispose d'un "stock de nouveaux serveurs prêts à être livrés". D'ici les prochaines semaines, le déploiement de 10 000 nouveaux serveurs devrait être lancé. Quant à l'enquête, les images filmées par les 300 caméras de surveillance de l'établissement vont être exploitées pour trouver l'origine du feu. 

Article original : Un incendie s'est déclaré dans la nuit du 9 au 10 mars au data center d'OVHcloud situé dans le quartier du Port du Rhin, dans l'est de Strasbourg, proche de la frontière allemande. Le bâtiment SBG2 a été entièrement détruit. Le feu a ravagé une partie du SBG1. Par mesure de précaution, l'électricité a été coupée sur l'ensemble du site, ce qui affecte les services des autres bâtiments. Aucune victime n'est à déplorer. L'origine de l'incident n'a pas été précisé par les autorités.

 


Aucune pollution toxique 
Un peu avant 7 heures ce matin, la préfecture du Bas-Rhin a annoncé dans un communiqué que les 101 sapeurs-pompiers avaient réussi à circonscrire l'incendie. Les autorités allemandes ont également été mobilisées. Contrairement à ce qui a été affirmé dans un premier temps, le site n'est pas classé Seveso. Aucune pollution toxique n'a été détectée pour l'instant, d'après la préfecture. 

"Si votre production est à Strasbourg, nous vous recommandons d’activer votre Plan de Reprise d’Activité", a prévenu OVH dans un communiqué, précisant que "SBG1, SBG3, SBG4 ne seront pas redémarrés aujourd'hui". Le PRA désigne un ensemble de procédures qui permet à une organisation de prévoir les mécanismes de remise en route d'un système d'information en cas de sinistre. Cela implique entre autres choses d'avoir sauvegardé ses données et d'être en mesure de les restaurer.

De nombreux sites inaccessibles
Pour rappel, les serveurs d'OVH hébergent de nombreux sites et services Internet français. Depuis ce matin, de nombreuses organismes publics et privés préviennent que leurs sites ne fonctionnent plus.

Data.gouv.fr, la plateforme de données publiques du gouvernement, a annoncé dans un tweet dans son site est "actuellement injoignable (...) Nos équipes sont mobilisées pour rétablir le service au plus vite". L'éditeur juridique "Tissot", TV Vendée, CCI Formations Côtes d'Armor, la Fédération des Médecins de France et d'autres se disent également touchés.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.