Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Baidu lance le premier service commercial de robot taxi sans chauffeur de sécurité en Chine

Baidu a annoncé avoir décroché une licence pour commercialiser des courses à bord de ses véhicules autonomes, sans chauffeur de sécurité, dans les villes de Chongqing et Wuhan.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Baidu lance le premier service commercial de robot taxi sans chauffeur de sécurité en Chine
Baidu lance le premier service commercial de robot taxi sans chauffeur de sécurité en Chine © Baidu

Baidu se voit accorder les toutes premières licences pour exploiter un service commercial de robots taxis sans chauffeur de sécurité en Chine. L'entreprise a annoncé le lundi 8 août 2022 être la première et la seule entreprise à pouvoir proposer à des clients de payer pour des courses à bord de ses véhicules autonomes, dans deux villes chinoises.
 

Aucun opérateur de sécurité

L'entreprise, ainsi que son concurrent Pony.ai, avaient récemment obtenu l'autorisation de proposer des courses à des particuliers à bord de leurs véhicules autonomes sans opérateur de sécurité sur le siège conducteur (mais avec un chauffeur de sécurité sur le siège passager) dans une zone délimitée de Pékin. Cette nouvelle licence permet à Baidu de faire circuler ses véhicules 100% autonomes sur les routes publiques de Chongqing et Wuhan durant la journée.

Les zones concernées recouvrent 13 km² dans la zone de développement économique et technologique de Wuhan et 30 km² dans le district Yongchuan à Chongqing. Baidu peut commercialiser son service de robot taxi dans ces zones entre 9h et 17h à Wuhan, et entre 9h30 et 16h30 à Chongqing. Sont concernés par cette autorisation la 5ème génération de ses robots taxis opérant sur sa plateforme Apollo.

Développement des véhicules autonomes en Chine

"Des voitures sans conducteur offrent des trajets sur des routes publiques à des clients qui payent, ce qui signifie que nous sommes enfin arrivés au moment tant attendu par l'industrie, déclare Wei Dong, vice-président et directeur de la sécurité des opérations chez Baidu, dans un communiqué. Nous pensons que ces permis sont une étape clé sur le chemin menant au déploiement à grande échelle des services de conduite entièrement autonomes."

Pour obtenir ces permis, les véhicules autonomes de Baidu ont franchi plusieurs étapes : des tests avec un opérateur de sécurité sur le siège du conducteur, sur le siège passager, et sans opérateur du tout. L'entreprise assure avoir mis en place des capacités de reprise en main du véhicule à distance suffisamment robustes. Baidu ajoute que ses véhicules autonomes ont parcouru plus de 32 millions de kilomètres pendant ces phases de test.

Cette autorisation est accordée dans un contexte de diffusion assez importante des licences par les autorités chinoises, dans une volonté de faciliter le développement de la technologie de conduite autonome. La ville de Shenzhen vient d'adopter une nouvelle réglementation permettant aux véhicules autonomes, sans chauffeur au volant, de circuler sur certaines routes. Les règles de responsabilité en cas d'accident ont également été mises à jour.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.