Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Baidu peut déployer des véhicules autonomes sans opérateur de sécurité à Pékin

Vu ailleurs Baidu vient d'obtenir l'autorisation de mener des tests à Pékin avec ses véhicules autonomes sans opérateur de sécurité à bord. L'entreprise ne précise pas quand ces tests vont débuter ni si des passagers pourront monter à bord. Cette annonce intervient quelques jours après qu'AutoX ait débuté ses propres essais de voitures autonomes sans opérateur de sécurité à Shenzhen.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Baidu peut déployer des véhicules autonomes sans opérateur de sécurité à Pékin
Baidu peut déployer des véhicules autonomes sans opérateur de sécurité à Pékin © Baidu

Quelques jours après la start-up AutoX, Baidu annonce avoir reçu l'autorisation de déployer des véhicules autonomes sans opérateur de sécurité en Chine. L'entreprise peut mettre en circulation 5 véhicules autonomes sans opérateur de sécurité à leur bord à Pékin, rapporte Engadget mardi 8 décembre 2020.

Un opérateur à distance
La ville de Pékin a établie des exigences très strictes pour autoriser les véhicules autonomes sans conducteur de sécurité, selon Engadget. Les véhicules doivent notamment avoir parcourus en toute sécurité plus de 30 000 kilomètres sur des routes ouvertes et avoir réussi une évaluation sur un parcours fermé. Malgré l'obtention de cette autorisation, Baidu reste très prudent : des opérateurs à distance pourront reprendre le contrôle de ces véhicules en cas de nécessité à l'aide de son système "5G Remote Driving Service".

Baidu ne précise pas quand ces cinq véhicules seront déployés dans les rues de Pékin ni si des utilisateurs pourront monter à leur bord. L'entreprise a lancé en septembre son service de robot taxi Apollo Go Robotaxi dans la capitale. Baidu espère déployer sa plateforme, comprenant navettes et taxis autonomes, dans une trentaine d'autres villes au cours des trois années à venir. Plus de 210 000 passagers ont déjà été transportés via ce service.

La start-up AutoX, quant à elle, mène des tests de conduite autonome sans opérateur à bord dans la ville Shenzhen depuis le début du mois. Elle a aussi obtenu l'autorisation de mener de tels essais en Californie. En Chine, Pony.ai et WeRide mènent des testent à Guangzhou, l'entreprise de VTC Didi Chuxing multiplie les tests et espère opérer plus d'un million de véhicules autonomes sur sa plateforme d'ici 2030.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.