Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

BASF utilise la solution du français Azur Drones pour surveiller l'un de ses sites

BASF a déployé la solution d'inspection et de surveillance par drone autonome du français Azur Drones sur l'un de ses grands complexes situé en Allemagne. Le chimiste réfléchit à déployer la solution Skeyetech sur d'autres sites et à utiliser le drone pour réaliser des mesures.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

BASF utilise la solution du français Azur Drones pour surveiller l'un de ses sites
BASF utilise la solution du français Azur Drones pour surveiller l'un de ses sites © Azur Drones

BASF a annoncé avoir déployé avec succès la solution Skeyetech mise au point par Azur Drones. La start-up française, spécialisée dans les drones autonomes de surveillance et d'inspection, voit sa solution déployée sur le plus grand complexe chimique intégré au monde selon les partenaires, à Ludwigshafen en Allemagne, au sud de Francfort.
 

Un drone autonome d'inspection

Les équipes de sécurité de BASF utilisent le drone plusieurs fois par jour. C'est d'ailleurs l'un des avantages de la solution Skeyetech : il n'est pas nécessaire d'avoir une formation de télépilote pour opérer le drone qui peut ainsi être utilisé directement par les équipes de sécurité d'un site. Ces dernières exploitent le drone, qui est opérationnel 24h/24 et 7j/7, depuis leur poste de commandement situé à 7 kilomètres de la station d'accueil Skeyetech. Le chimiste allemand a donc dû obtenir une autorisation de vol BVLOS (vol hors de portée visuel) auprès des autorités locales de l'aviation civile pour ce déploiement.

Skeyetech est une solution permettant de réaliser des missions d'inspection et de surveillance de sites sensibles. Le drone est pleinement autonome : lorsqu'il reçoit l'ordre de réaliser une mission, il décolle lui-même, calcule ses trajectoires et revient sur sa base une fois la mission réalisée. BASF peut déployer d'un simple clic un drone dans une zone même difficile d'accès pour effectuer des contrôles, des patrouilles de sécurité et des inspections.

D'autres déploiements à venir ?

Les drones autonomes "offrent une plus grande réactivité et des capacités visuelles inégalées grâce à leur capteur thermique et leur mobilité, tout en apportant un réel soutien opérationnel aux équipes au sol", explique Thomas Oberling, Operations and Situation Center Officer chez BASF, dans un communiqué.

Pour Azur Drones, ce déploiement est un vrai test. Cela vise à valider sa solution auprès de BASF pour que l'entreprise se décide à déployer des systèmes Skeyetech sur d'autres sites. L'industriel souhaite également utiliser ces drones pour des mesures de gaz et l'inspection industrielle.

La start-up française, qui a levé 8 millions d'euros en début d'année, a déjà séduit 200 clients dont TotalEnergies, le Port de Dunkerque et Orano. Cette dernière utilise la solution Skeyetech pour surveiller le site de traitement des déchets nucléaire de La Hague.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.