Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Beats Music, une voix de trop dans le concert des sites de streaming musical ?

L’application Beats Music débarque aux Etats-Unis sur un marché du streaming musical en plein bouleversement. Ce nouveau venu souhaite se démarquer en s’adaptant au contexte d'écoute.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Beats Music, une voix de trop dans le concert des sites de streaming musical ?
Beats Music, une voix de trop dans le concert des sites de streaming musical ? © Beats music

La bonne chanson au bon moment. C’est la promesse de l’application Beats Music, qui est lancée ce mardi 21 janvier aux Etats-Unis. Un nouvel acteur de taille modeste, mais qui inquiète les leaders du secteur comme Spotify. Ce dernier a d’ailleurs repensé son modèle économique de fond en comble en prévision de l’arrivée de Beats Music, rendant son catalogue disponible pour tous de façon illimitée, gratuitement mais en échange de publicités, tandis que Deezer prépare son offensive outre-Atlantique. Beats Music ne sera accessible que par abonnement mensuel, à 9,99 dollars par mois.

Recommandation et personnalisation

Quelles sont ses armes ? Le nouveau venu ne pourra pas se démarquer de ses concurrents par son catalogue musical (sensiblement le même que ses concurrents Spotify ou Pandora), son interface (sobre et élégante, mais pas révolutionnaire) ou son positionnement tarifaire.

Il compte s’imposer grâce au service qu’il apporte. "Les autres sites offrent un accès à des serveurs, mais pas vraiment de service", constate l’équipe de Beats sur son blog.  Une équipe de prescripteurs (musiciens, DJs, critiques) a été recrutée pour éditorialiser l’offre. "Car, d’après notre expérience, c’est toujours un humain en chair et en os qui nous a fait rencontrer la chanson dont on est tombé amoureux", commente Beats Music.

Surtout, l’application n’ambitionne pas de proposer la meilleure musique, mais la plus adaptée à chaque situation du quotidien. Avec l'onglet "Right now", elle sera capable de s’adapter aux activités de l’auditeur : moment de la journée, type d’activité, lieu, humeur, pour proposer des sélections pertinentes. Plus l’application sera utilisée, plus les conseils seront précis.

concurrence féroce

Cela suffira-t-il pour bouleverser l’industrie de la musique en ligne ? Sans doute pas, même si Beats ne part pas de zéro, et s’appuie sur un partenariat avec l’opérateur AT&T pour démarrer, à l’image de Deezer en France avec Orange. Beats bénéficie aussi de l’image de marque de son activité de casques audio et de hauts-parleurs, dont les produits apparaissent régulièrement dans des clips et publicités.

Mais la concurrence est féroce : outre Spotify ou Pandora, iTunes Radio ou Google Play veulent eux aussi leur part du gâteau, tandis que YouTube prépare son propre service de streaming musical payant. Beats Music sera disponible uniquement aux Etats-Unis dans un premier temps, et n’a pas communiqué sur une éventuelle arrivée en Europe.

Sylvain Arnulf
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale