Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Bercy annonce des mesures pour aider les start-up affectées par le Covid-19

L'impact du maladie à coronavirus Covid-19 sur les entreprises se précisant, le ministère de l'Economie a annoncé des mesures en faveur des entreprises. Le secrétaire d'Etat à l'Economie numérique a annoncé une déclinaison pour les jeunes pousses.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Bercy annonce des mesures pour aider les start-up affectées par le Covid-19
Cédric O a indiqué que les mesures en faveur des entreprises seront appliquées aux start-up. © Stéphanie Mundubeltz-Gendron

Le secrétaire d'Etat au numérique, Cédric O, a reçu les représentants de l'économie numérique mardi 10 mars, a-t-il indiqué dans un communiqué. Cette réunion avait pour objectif de mesurer l'impact de maladie liée au nouveau coronavirus, Covid-19, sur les start-up françaises. Le communiqué indique que le représentant du gouvernement a rappelé les mesures prises en faveur des entreprises qui s'appliqueront évidemment aux start-up.

 

Spécificité des startups

Concrètement, les modalités d'application ne sont pas très précises. "Ces mesures seront appliquées avec flexibilité pour tenir compte des spécificités des start-ups, notamment s'agissant de leur situation d'hyper croissance", indique le communiqué de Bercy. Ce qui est précisé, en revanche, c'est comment les responsables d'entreprises pourront se renseigner. Des réunions d'informations vont être organisées à la Station F avec les différentes administrations. Une aide en ligne sera aussi proposée aux entreprises.

 

Le contenu des mesures concerne d'abord l'aide à la trésorerie pour tenir le temps de la crise. Ainsi, des délais de paiement seront accordés pour les échéances fiscales et sociales. Par ailleurs, après un examen individuel de la situation de l'entreprise, des remises d'impôts directs pourront être accordés "dans les situations les plus difficiles". 

 

Soutien financier 

D'autres mesures concernent le soutien financier. L'Etat et la Banque de France, via la médiation du crédit, sont mobilisés pour le rééchelonnement des crédits bancaires. Bpifrance est mobilisée pour accorder des "lignes de trésorerie bancaires dont les entreprises pourraient avoir besoin". Par ailleurs, le dispositif de chômage partiel est renforcé pour maintenir en emploi les salariés dont l'activité serait fortement réduite.

 

Enfin, Covid-19 est reconnu comme un cas de force majeure pour les marchés publics. Les start-up qui auront des retards de livraison à des administrations ne se verront pas appliquer de pénalités. Par ailleurs, le médiateur des entreprises sera mobilisé pour régler les conflits notamment avec les grands groupes à cette occasion. Pour plus d'informations, l'intégralité des actions du gouvernement est détaillée sur un site prévu à cet effet.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media