Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Bercy veut préparer l'économie française au "choc de la numérisation"

Une mission sur la transformation numérique de l'économie a été confiée à Philippe Lemoine, président de la société de services financiers LaSer et de la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING). Son rapport rendu public en juillet prochain devra "formuler des recommandations d'actions" en matière d'investissements, de formation, d'innovation ou de réglementation.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Bercy veut préparer l'économie française au choc de la numérisation
Bercy veut préparer l'économie française au "choc de la numérisation" © Kryptyk - Flickr - C.C.

L'économie française n'est pas suffisamment préparée pour affronter le "choc de la numérisation". C'est le constat que dressent les ministres de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici, du Redressement productif, Arnaud Montebourg, et de l'Economie numérique, Fleur Pellerin. Dans un communiqué diffusé ce jeudi 16 janvier, ils annoncent le lancement d'une mission sur la transformation numérique de l'économie.

Préparer acteurs privés et publics au "choc de la numérisation"

Cette mission a été confiée à Philippe Lemoine, président de la société de services financiers LaSer. Pour les ministres, "les acteurs privés et publics n'ont toujours pas pris la mesure de ces bouleversements, et ne sont pas préparés à affronter ce choc de la numérisation". Philippe Lemoine devra donc apporter "des éclairages sur l'évolution des modèles économiques" et de "fédérer les acteurs institutionnels, économiques et sociaux, par filière et par secteur, autour des enjeux de la transformation numérique".

Un rapport rendu public en juillet

Dans son rapport de mission qui sera rendu public en juillet prochain, Philippe Lemoine est appelé à "formuler des recommandations d'actions" en matière d'investissements, de formation, d'innovation ou de réglementation. Egalement président de la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING), il collaborera avec un groupe d'experts, le Conseil général de l'Economie, la Direction Générale de la Compétitivité, de l'Industrie et des Services (DGCIS) et de la Direction générale du Trésor.

Le Syntec Numérique, qui regroupe près de 1 200 entreprises du secteur en France, a de son côté proposé un plan d’action pour la formation dans le numérique : cinq propositions visant à réduire à la fois le chômage et la pénurie de compétences dans le secteur.

Julien Bonnet

 

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale