Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Berlin est plus smart city que Londres, selon son maire et Cisco

La capitale allemande se revendique comme la plus “tech” des villes européennes en jouant sur l'alliance de la créativité et de l'industrie tradionnelle. Les investisseurs et Cisco ont l'air d'accord.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Berlin est plus smart city que Londres, selon son maire et Cisco
Berlin est plus smart city que Londres, selon son maire et Cisco © Sascha Kohlmann cc

Miroir, miroir qui est la plus “smart”  : Londres ou Berlin ? La capitale allemande est en pleine offensive. “Nous devons devenir “le” centre des technologies de pointe”, a réaffirmé le maire de Berlin, Michael Müller, lors d'une conférence Creating Urban Tech le 16 septembre à Berlin.

 

“Nous avons les gens les plus créatifs du monde”, revendique-t-il mais aussi, “et c'est un avantage qu'il ne faut pas sous-estimer, nous avons de la place”. Les terrains vagues hérités du passé qui parsèment la ville deviennent aujourd'hui un atout.

 

Cisco préfére Berlin à Londres

“Nous avons eu de longues discussions internes avant d'installer notre centre de recherche en Europe et Berlin l'a emporté sur Londres”, commente Bernd Heinrichs, directeur général du centre d'innovation de Cisco. Les raisons ? “Être près des centres d'expertise européens pour l'automatisation, les transports ou les services publics. Le coût de la vie a également joué”, précise-t-il.

 

Selon une analyse publié fin août par Ernst & Youngs, Berlin a également attiré davantage de capital risque que sa rivale britannique au premier semestre 2015 : 1,4  milliards contre 1,1 milliards à Londres.

 

Créative, sPatieuse,  mais pas encore assez fluide

Berlin serait donc en passe de devenir la capitale de l'industrie numérique du futur ? "Elle est certainement la plus créative", remarque Boyd Cohen, professeur à l'Université de Barcelone et analyste des “villes intelligentes”.

 

Toute médaille a son revers : le trafic automobile par exemple. Pour être la plus “smart” de toute, la ville devra investir dans l'infrastructure, a reconnu Michael Müller. 

Nathalie Steiwer, à Berlin

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media