Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Best of smart industry summit

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Best of smart industry summit
L’industrie numérique vue par Philippe Vannier, Jean-Baptiste Rudelle et Fabrice Bourdeix.

#smartindustry. Sur Twitter, ce hashtag permet de retrouver les vidéos, résumés et commentaires publiés durant le premier Smart industry summit, congrès dédié à la transformation numérique de l’industrie, organisé par "L’Usine Nouvelle" le 29 mai à Paris. Une occasion unique d’aborder cette révolution d’un point de vue professionnel avec ceux qui la font, ceux qui la vivent et ceux qui la construisent.

En ouverture, Philippe Vannier, le PDG de Bull, a expliqué pour quelles raisons le cloud était si stratégique pour la France et l’Europe : "Il faut une indépendance numérique, au même titre que l’indépendance énergétique." Mais, selon lui, la politique numérique française ne doit pas se limiter au déploiement du très haut débit. "Pourquoi ne pas créer une zone franche pour des start-up tournées exclusivement vers l’export ?", propose-t-il.

La feuille de route numérique du gouvernement a justement été débattue. "La formation au numérique dès le plus jeune âge est une absolue nécessité", prévient Michel Cosnard, le PDG de l’Inria. Si l’on fait les bons choix, notamment sur le système éducatif et sur la fiscalité, "c’est 1 million d’emplois à la clé en dix ans", promet Gilles Babinet, digital champion français à Bruxelles. Tous s’accordent à dire que former, attirer et garder les compétences numériques est le point essentiel de cette nouvelle économie.

Jean-Baptiste Rudelle, le PDG fondateur de Criteo, spécialiste international de la publicité ciblée sur le web, avance des solutions : il a ouvert 100% de son capital aux salariés et à des investisseurs locaux, qui lui donnent accès à des marchés mais aussi aux meilleurs profils, dans les quinze pays où son entreprise est installée. L’autre grand enjeu du numérique, c’est la sécurité des données et des réseaux.

Fabrice Bourdeix, le vice-président stratégie de Thales, était là pour le rappeler.   

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale