Bientôt un tatouage connecté pour téléphoner ?

Motorola a déposé un brevet sur un projet de tatouage connecté. Placé au niveau de la gorge et équipé d'un émetteur-récepteur, cet autocollant électronique pourrait être associé à un appareil mobile comme un smartphone pour être en mesure de passer des appels.

Partager
Bientôt un tatouage connecté pour téléphoner ?

Alors que Google continue de plancher sur ses lunettes de réalité augmentée, sa filiale Motorola imagine elle aussi les moyens de communication du futur. Le 7 novembre dernier, le fabricant américain de téléphones a déposé un brevet sur un projet de tatouage connecté, un autocollant fonctionnant comme un kit mains-libres. Placé au niveau de la gorge et équipé d'un émetteur-récepteur, il pourrait en effet être associé à un appareil mobile comme un smartphone afin de pouvoir passer des appels. Aucun détail n'est donné concernant l'autonomie de l'appareil mais Motorola précise qu'il sera alimenté via un capteur solaire.

Détecteur de mensonge 2.0

Ce tattoo serait notamment capable de capter des sons en éliminant les bruits ambiants succeptibles de perturber une conversation. Plus original, il pourrait également analyser le son de la voix et déclencher un indicateur lumineux si certains mots sont prononcés. Le tatouage serait également capable de détecter des tremblements dans la voix ou toute autre signe traduisant la nervosité de son propriétaire, rien de moins qu'un détecteur de mensonge.

Motorola avait déjà évoqué un projet de tatouage connecté en mai dernier lors de la conférence All Things Digital. Un événement au cours duquel le fabricant de téléphones avait fait sensation avec un projet de pilule à ingérer permettant de se connecter à ses appareils électroniques sans mot de passe.

Julien Bonnet

Sujets associés

NEWSLETTER Innovation

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS