Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Biomimétisme : ce robot calmar se propulse à l'aide de jets d'eau pour explorer les fonds marins

Vidéo Des chercheurs de l'Université de San Diego, en Californie, se sont inspirés du calmar pour développer un robot mou qui se propulse à l'aide de jets d'eau.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Biomimétisme : ce robot calmar se propulse à l'aide de jets d'eau pour explorer les fonds marins
Biomimétisme : ce robot calmar se propulse à l'aide de jets d'eau pour explorer les fonds marins © Youtube - JacobsSchoolNews

L'Université de San Diego a dévoilé le 5 octobre 2020 un robot qui s'inspire du calmar. Il est principalement constitué de composés mous, seules quelques pièces rigides, découpées au laser ou conçues par impression 3D, y ont été ajoutées. Cela lui permet d'explorer les environnements marins sans endommager la faune et la flore. Il est doté d'un compartiment étanche dans lequel peut être entreposé une caméra ou un capteur, élément essentiel pour enregistrer des données et étudier la vie marine.
 


 

Propulsion par jets d'eau
Son système de propulsion repose sur la propriété même de son corps qui est élastique. Il emmagasine de l'énergie dans sa "peau" et ses nervures souples en changeant la forme de son corps, et la relâche lorsqu'il revient dans sa position normale. Le robot aspire donc de l'eau à l'intérieur de son corps flexible, puis la relâche en un jet d'eau, ce qui dégage l'énergie au même moment et lui permet d'avancer. Plus rapide que la plupart des autres robots mous, l'appareil peut parcourir près de 800 mètres par heure, selon les chercheurs.

Le petit robot peut aussi ajuster sa position et se déplacer dans toutes les directions. "Nous avons essentiellement reproduit toutes les caractéristiques clés permettant aux calmars de nager à grande vitesse", a expliqué Michael T. Tolley, professeur dans le département de génie mécanique et d'aérospatial à l'Université de San Diego. Il s'agit du premier robot capable de générer des impulsions avec un jet d'eau pour une locomotion rapide comme un calamar et il peut réaliser ces impulsions de jet en modifiant la forme de son corps, ce qui améliore l'efficacité de la nage".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media