Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

BitTorrent lance Bleep, un service de messagerie instantanée pair à pair qui protège vos données

Il y a un avant et un après Snowden. Les révélations de l'ex-collaborateur de la CIA et de la NSA sur les pratiques abusives de l'agence de renseignement américaine ont conduit à une remise en question globale de la sécurité des communications et des données. L'entreprise BitTorrent, parangon du transfert de fichier pair à pair, apporte sa pierre à l'édifice avec un nouveau protocole (et le logiciel associé) de messagerie instantanée sécurisé, sans serveur central, et permettant un anonymat total.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

BitTorrent lance Bleep, un service de messagerie instantanée pair à pair qui protège vos données
BitTorrent lance Bleep, un service de messagerie instantanée pair à pair qui protège vos données © BitTorrent

L'entreprise californienne BitTorrent, à l'origine du protocole de transfert de données pair à pair ("P2P") du même nom, a annoncé jeudi 31 juillet qu'elle avait ouvert les invitations à la pre-alpha version de son nouveau logiciel de messagerie instantanée, Bleep. Le protocole BitTorrent a aidé à populariser le transfert de fichiers sur Internet dans le courant des années 2000 grâce à sa structure spécifique dépourvue de serveur central. Bleep s'en inspire afin de renforcer la sécurité de ses utilisateurs.

Les services de messagerie instantanée traditionnels utilisent des serveurs centraux pour connecter les utilisateurs entre eux. Avec cette technologie, même si ceux-ci encryptent les données et ne conservent pas le contenu des messages, les métadonnées générées par ces connexions restent susceptibles d'être exploitées par des pirates informatiques... ou des agences gouvernementales. Ces collectes de métadonnées (tel utilisateur communique avec tel autre, dates et heures de connexion, etc.) avaient notamment joué un rôle important lors du scandale qui a suivi les révélations d'Edward Snowden sur les pratiques de la NSA, l'agence de renseignement américaine.

Cryptage, anonymat et serveur distribué

Bleep, qui permet une communication textuelle ou vocale, n'utilise pas de serveur et connecte directement les utilisateurs entre eux. Le protocole d'initiation de session (SIP) est géré par un serveur distribué, c'est à dire présent sur chaque client. Une source externe ne voit donc jamais aucune donnée, ni même aucune métadonnée. D'où le nom du produit Bleep (équivalent du "Bip" de censure en français) : tout ce qu'échangent les utilisateurs est censuré pour une tierce personne. Bleep encrypte de plus tous les liens et connexions à l'aide de protocoles très sécurisés (curve25519, ed25519, salsa20, poly1305, etc.).

Un compte peut être créé avec une adresse email, un numéro de téléphone, ou même sans fournir aucune donnée, de manière complètement anonyme. Pour le moment le logiciel n'est disponible que pour Windows 7 et 8, mais d'autres plate-formes seront compatibles à mesure que le développement avancera. Pour demander une invitation, il suffit de suivre ce lien.

Ci-dessous une infographie détaillant le fonctionnement de base de Bleep :

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

selios
01/08/2014 17h23 - selios

Un programme du même type est déjà en développement. Ça s'appelle Tox, et contrairement à Bleep, c'est open source et multiplateformes.

Répondre au commentaire | Signaler un abus