Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Blablacar suggère des baisses de prix à ses conducteurs à certaines périodes

Blablacar va conseiller à ses conducteurs de baisser leurs prix pour certains créneaux horaires peu demandés. Il va aussi proposer des lieux de départ plus précis que les villes. La jeune pousse veut ainsi enseigner les rudiments de l’économie de place de marché à ses membres, tout en augmentant son taux de remplissage.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Blablacar suggère des baisses de prix à ses conducteurs à certaines périodes
Blablacar suggère des baisses de prix à ses conducteurs à certaines périodes © Emmanuelle Delsol

C’est une première pour Blablacar depuis ses débuts. Le champion du covoiturage va proposer des prix à la baisse pour cet été. La jeune pousse n’a pas de grille tarifaire puisque ce n’est pas elle, mais ses membres conducteurs qui définissent leur tarif pour un trajet donné. Et depuis ses débuts, elle conseille un montant basé sur des critères tels que la consommation d’essence par exemple.

 

Des tarifs plus bas en fonction des jours et heures

A partir de cet été, elle incitera ses membres à choisir des tarifs différents en fonction des jours et heures de départs. Certains trajets sont très demandés le dimanche soir, mais beaucoup moins le mardi soir, par exemple. Même si le prix par passager baisse, le conducteur peut y trouver son compte en remplissant plus facilement son véhicule. L’avantage pour les passagers étant de trouver des trajets encore moins chers s’ils sont flexibles sur leur départ.

 

Pas de flexibilité des tarifs, mais des conseils aux conducteurs

Pas question pour autant, comme le précise Blablacar, de pratiquer la tarification flexible sur le modèle des transports aérien ou ferroviaire. La grande majorité des conducteurs suivent ses recommandations. Mais l’entreprise s’est aperçue d’une part, que la demande était faible sur certains trajets et que certains conducteurs parmi les plus aguerris au dispositif de la place de marché, adaptaient leurs prix pour mieux remplir leur véhicule.

 

Des lieux de départ plus précis dans les grandes villes

Dès maintenant, le Français va aussi proposer des lieux de départ plus précis à ses voyageurs. Jusqu’ici, on pouvait se mettre d’accord sur un Paris-Lyon. Mais il est bien plus incitatif pour les deux parties de se voir proposer un Paris porte d’Italie – Lyon 8ème arrondissement, par exemple... 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Guiot
08/07/2016 22h00 - Guiot

Je pense que des lieux de départ précis sont déjà indiqués quand le conducteur le désire.sinon,c'est un arrangement entre les 2 parties,et je pense que cela fonctionne bien .A trop vouloir légiférer, on va en faire un second " uber". Ce serait déplacé à mon avis. Et dans ce cas en temps que conducteur,je me tournerais vers d'autres sites ayant encore l'esprit de blablacar initial ! On a vraiment l'impression que l'on devient des taxis. !l'exigence des convoitureurs est quelques fois déplacée ...

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media