Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

BlackBerry hors course : Apple prend à fond le virage pro

Deuxième épisode de notre série consacrée aux alternatives à BlackBerry dans la stratégie mobile des entreprises. Aujourd'hui, L'Usine Digitale s'intéresse au positionnement d'Apple. Pendant longtemps, la marque à la pomme a semblé négliger sa clientèle professionnelle pour se concentrer sur le grand public. Mais comme le montrent les dernières versions d'iOS, la stratégie du groupe vise désormais clairement à s'imposer dans les flottes mobiles des entreprises, où elle fait déjà partie des solutions privilégiées.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

BlackBerry hors course : Apple prend à fond le virage pro
BlackBerry hors course : Apple prend à fond le virage pro © D. R.

Qu'il semblait loin le temps où Apple se moquait de son concurrent Microsoft en le jugeant trop sérieux… A l'image de cette campagne publicitaire diffusée entre 2006 et 2009, la marque à la pomme se voulait alors jeune et branchée face à un Microsoft un brin ringard et à l'étroit dans son costume de travail.

Une solution mobile privilégiée en entreprises

Mais aujourd'hui, les produits de la firme de Cupertino se sont bel et bien imposés dans un cadre professionnel. Une récente étude menée par l'éditeur américain Good Technology s'est ainsi penchée sur les solutions mobiles activées par ses clients outre-Atlantique et constate que ces entreprises se tournent dans une large majorité vers les appareils d'Apple. Signe du bouleversement du marché professiennel, l'US Air Force vient tout juste d'opter pour des iPhone... en remplacement de sa flotte de BlackBerry.

Dans un premier temps, c'est surtout le succès auprès du grand public qui a permis aux iPhone et iPad d'envahir le monde professionnel. En ayant déclenché l'engouement pour les smartphones et tablettes, les terminaux Apple ont naturellement pris une orientation "business" via la mise en place progressive de stratégies BYOD ('Bring your own device") dans les entreprises.

La professionnalisation de l'OS d'Apple

Face à la montée en puissance des terminaux tournant sous Android, Apple a pris rapidement conscience des opportunités à saisir dans ce domaine, le marché professionnel représentant un important relais de croissance face à un essoufflement de ses ventes grand public. Avec la sixième version de son système d'exploitation mobile, iOS, Apple avait déjà intégré un grand nombre d'applications intéressantes pour les professionnels : visioconférence, boîte mail adaptée, réponse automatique par sms et filtrage des appels par exemple.

Une tendance qui s'accentue encore avec le dernier iOS 7. Cette version, présentée comme "la mise à jour la plus importante depuis la sortie du premier iPhone", intègre ainsi de nouvelles applications mais également des options pour configurer la gestion des appareils mobiles ("Mobile Device Management" ou MDM). La prochaine mise à jour de l'OS devrait d'ailleurs encore favoriser l'adoption d'une solution Apple en entreprises en permettant des services de déploiement important d'iPhone et d'iPad.

Rassurer sur la sécurité et les délais de livraison

Si Apple fait donc désormais preuve de volontarisme pour séduire les pros, à l'image de ce que fait Samsung avec ses terminaux Andoid, la marque à la pomme doit cependant prendre en compte les attentes spécifiques de ce public. Si ces produits jouissent d'une bien meilleure réputation que ceux d'Android, la faille de sécurité constatée sur iOS 7 a un peu entâché cette image. Enfin, Apple devrait prendre en compte les exigences des entreprises dans le respect des délais de livraison, un problème que rencontre actuellement le groupe qui peine à livrrer à temps ses derniers Mac Pro.

Julien Bonnet

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

3 commentaires

Wally
10/03/2014 15h44 - Wally

“Good Technology may talk about 5,000 customers." but BEST is BETTER, "with 30,000 new BES10 servers installed in the past year alone, I’d argue that we’re the ones getting the calls from customers.” John Chen.?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

larrykok
10/03/2014 12h07 - larrykok

Après avoir lu vos 3 articles, Android, IOS et "qui pour succéder à BlackBerry". Aujourd'hui en entreprise les réelles problématique ne sont pas liées a quel est le meilleur smartphone pour nous, mais qu'est ce qui va nous permettre de gérer tout cela. Posséder une flotte hétérogène engendre certains désagrément qu'il faut pouvoir solutionner de manière simple, et aujourd'hui BlackBerry est la seule vraie solution MDM sécurisé et optimisée pour les entreprises. Il est important de comprendre que vendre un mobile c'est bien, mais c'est du one shot, rien ne dit que l'entreprise ne changera pas de marque lors de son renouvellement, la ou lors de la vente et mise en place d'une solution comme BES10, Good, Mobile Iron et autres, l'entreprise investi sur une solution a long terme et cela permet au MDM de facturer sur du long terme et ainsi fidéliser ses clients. Est il préférable de faire moins de chiffres mais sur du long terme ou plus de chiffres en "one-shot"? La ou BlackBerry répond présent c'est qu'ils sont présent sur ces deux marchés... Mobile et MDM et sont donc présent sur du court et du long terme. ex: PSA, AirBus, gouvernements, US DoD etc...

Répondre au commentaire | Signaler un abus

wally
09/03/2014 21h14 - wally

Depuis le Scandale de l'Affaire Edward Snowden, Celui-ci nous a tous révélé qu'Apple et Microsoft fabriquaient des Spyphones et qu'Angela Merkel et son Gouvernemnt s'est aussitôt débarrasser de Microsoft pour prendre Blackberry! La Télévision allemande a interviewvé M.Snowden qui a révélé que la NSA travaillait pour le bien des Etats-Unis, en faisant de l'espionnage gouvernemental mais aussi de l'espionnage industriel... Le seul smartphone qui soit NSAPROOF est Black

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media