Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Blockchain Studio lève 1,9 million d'euros pour démocratiser la blockchain

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

[ACTUALISE] Blockchain Studio, la joint-venture de l'énergéticien Engie et de Maltem Consulting Group, a annoncé le 7 septembre 2018 une levée de fonds de 1,9 million d'euros auprès d'Engie. La start-up a mis au point un logiciel qui permet de développer des applications métier basées sur la blockchain sans connaissance technique particulière. Le logiciel est utilisé par une vingtaine d'entreprises dans l'univers de la banque, du retail et, bien sûr, de l'énergie. 

Blockchain Studio lève 1,9 million d'euros pour démocratiser la blockchain
Engie a utilisé le logiciel Blockchain Studio pour développer une application dédiée à la traçabilité du méthane. © Wikimedia Commons.

Rendre les technologies de la blockchain accessibles à tous pour favoriser le développement d'applications dans tous les secteurs : de l'énergie à la banque en passant par la logistique. C'est l'objectif que s'est fixé la start-up Blockchain Studio, qui vient de lever 1,9 millions d'euros auprès de l'énergéticien Engie.

 

Engie en quête de nouveaux business

Née en avril 2018, Blockchain Studio est une joint-venture entre l'énergéticien Engie et l'Entreprise de service numérique (ESN) Maltem Consulting Group. "Chaque année, Engie organise un challenge innovation afin d'identifier de nouveaux business models pour le groupe. Cette année, le challenge était articulé autour de la blockchain. Engie cherchait un outil pour permettre aux participants (qui n'ont pas un profil technique, ndlr) de développer des preuves de concept basées sur la technologie blockchain et s'est alors tournée vers Maltem", raconte Corentin Denoeud, qui dirige la start-up.

 

L'entreprise de service numérique a ainsi mis au point un outil ad hoc, disponible en mode SaaS, permettant aux experts métier de développer des applications basées sur la blockchain sans connaissance technique particulière. "Engie et Maltem ont décidé de créer une joint-venture pour commercialiser cet outil", explique Corentin Denoeud qui a rejoint Blockchain Studio pour en prendre la direction.

 

Optimiser la traçabilité du méthane

"L'outil permet d'apprendre ce qu'est la blockchain d'un point de vue métier, de modéliser un business et d'ajouter des acteurs au sein d'un scénario imaginé, expose-t-il. La communauté blockchain est assez fermée. L'objectif de cet outil est de casser cette barrière technique et liée aux ressources humaines".

En interne, les équipes d'Engie ont eu recours à Blockchain Studio pour développer une application autour de la traçabilité du méthane. "Aujourd'hui, un méthanier doit réaliser différents contrôles au cours de son trajet (ports, douanes, etc.). Tout s'effectue encore sur papier. Or, ces documents n'arrivent pas forcément à temps et toutes les 24 heures d'attente, c'est l'équivalent de 100 000 dollars de méthane qui s'évaporent. Pire, si le bateau patiente trop longtemps, l'évaporation devient trop importante et change la composition du gaz ce qui le rend inutilisable, explique le CEO de Blockchain Studio. Le recours à la blockchain permet de remplacer le papier et de faire communiquer tous les acteurs avec une information datée, validée et une traçabilité immuable".

Dans ce cas précis, le logiciel Blockchain Studio a permis de modéliser le système, de définir la logique derrière chaque point de passage, de générer le code du "smart contract", de le déployer sur la blockchain automatiquement et de générer les différentes interfaces utilisateurs. Seul bémol, l'application n'est pour l'heure qu'au stade de la preuve de concept et aucun calendrier de déploiement n'a encore été partagé.

 

Salesforce comme potentiel partenaire

D'autres applications concrètes pourraient cependant voir le jour dans d'autres grands groupes. Blockchain Studio assure qu'une vingtaine d'entreprises clientes utilisent son logiciel dans le domaine de la banque pour la signature de documents, dans le retail pour la traçabilité et la fidélité ou encore dans l'énergie autour des réseaux intelligents.

Blockchain Studio mise par ailleurs sur un potentiel partenariat avec le californien Salesforce, spécialiste de la gestion de la relation client. "Nous sommes en discussions avec eux pour créer une sorte de plug-in qui permettrait aux différents clients de Salesforce de créer des applications basées sur la blockchain", avance le CEO. La PME agroalimentaire Good Goût a ainsi fait une démonstration d'une application de la traçabilité de produits pour bébés qui permet de connecter producteurs, distributeurs et consommateurs.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale