Actualité web & High tech sur Usine Digitale

BMW et Continental prévoient des voitures sans conducteur en 2025

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

BMW Group et l’équipementier Continental viennent de conclure un accord pour développer conjointement un système électronique de conduite automatisée.

BMW et Continental prévoient des voitures sans conducteur en 2025
BMW et Continental prévoient des voitures sans conducteur en 2025 © Continental

L’objectif de la collaboration entre BMW et Continental est de mettre au point un véhicule à conduite hautement automatisée capable de circuler sur les autoroutes européennes. Cette automatisation se fera par étapes : d’abord une conduite partiellement automatisée en 2016, puis hautement automatisée en 2020, le but ultime étant la voiture entièrement autonome en 2025. Le projet collaboratif part sur une vision claire de la sécurité routière : "mobilité zéro-accident" et "sécurité pour tous".

BMW travaille depuis une dizaine d’années sur l’automatisation de la conduite. En 2011, le constructeur allemand avait lancé un prototype sur l’autoroute A9 entre Munich et Nuremberg. Le véhicule était capable de déboiter, d’accélérer et de dépasser les autres véhicules tout en s’adaptant au trafic. Parmi les projets de recherche de BMW, on peut noter par exemple le TrackRacer, capable de conduire de manière entièrement autonome un véhicule sur un circuit de courses, en suivant le tracé idéal. Autre projet, l’Emergency Stop Assistant est capable de passer en pilote automatique s’il détecte une urgence médicale, par exemple un arrêt cardiaque du conducteur. Dans ce cas, le système active les warnings, se dégage de la circulation, manœuvre jusqu’à un endroit sécurisé, tout en appelant le service médical d’urgence et les autorités.

De son côté, Continental va apporter son expertise dans les capteurs d’environnement (radars longue portée, infrarouge, caméras) et plusieurs années d’expérience dans la recherche sur la conduite automatisée. Par exemple en 2011, l’équipementier a développé un système d’assistance automatisée pour conduire dans les bouchons et les zones de travaux. Continental compte plus de 1 300 spécialistes qui travaillent sur la conduite automatisée et va investir 100 millions d’euros dans la R&D en 2013.

Pierre Tran

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale