Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

BMW se rapproche de Tencent dans le véhicule autonome

BMW se rapproche du géant chinois Tencent dans le domaine du véhicule autonome. Les deux entreprises ont annoncé vendredi 19 juillet 2019 avoir conclu un partenariat afin de bâtir un centre informatique d'ici la fin de l'année. Celui-ci devra développer une plateforme d'analyse des données nécessaire au bon fonctionnement des véhicules autonomes.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

BMW se rapproche de Tencent dans le véhicule autonome
BMW a conclu un partenariat avec Tencent dans le domaine du véhicule autonome. © BMW/DR

BMW et Tencent ont annoncé vendredi 19 juillet 2019 se rapprocher dans le domaine des véhicules autonomes. Les deux sociétés vont bâtir un centre informatique en Chine qui débutera ses opérations d'ici la fin de l'année. Le montant des investissements de BMW et Tencent dans ce centre n'a pas été précisé par les intéressés.

 

Une plateforme d'analyse des données

BMW souhaite commercialiser des véhicules autonomes de niveau 3 en 2021 en Chine. Ces véhicules auront besoin d'une importante puissance de calcul pour analyser en temps réel le flot d'informations reçues ainsi que les conditions de trafic. Le but de ce centre est donc de développer une plateforme d'analyse des données qui puisse répondre à ces critères. Tencent fournira l'architecture IT et apportera ses compétences dans le cloud computing et le big data. Cette plateforme pourra aussi être utilisée pour la recherche initiale sur le développement de véhicules autonomes de niveau 4.

 

BMW a aussi un partenariat avec Daimler

Récemment, BMW a aussi conclu un partenariat avec son compatriote Daimler dans le domaine du véhicule autonome. Les deux constructeurs souhaitent co-développer la prochaine génération des technologies d'aide à la conduite, de conduite autonome sur autoroute et de stationnement autonome. Les technologies de conduite autonome concernées peuvent atteindre un niveau 4 SAE. BMW et Daimler pourraient étendre leur partenariat à des niveaux plus élevés d'autonomie en milieu urbain et dans les centres-villes.

 

Ce partenariat avec le géant chinois permet à BMW, qui a reçu l'autorisation de tester des véhicules autonomes en Chine, de mieux s'implanter dans ce pays. La Chine est un marché prometteur pour les constructeurs automobiles. Malgré des ventes en baisse, 22,4 millions de véhicules se écoulés dans ce pays en 2018.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale