Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Boeing utilise la réalité virtuelle pour former les astronautes à piloter sa capsule Starliner

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

D'ici quelques années, les astronautes de la Nasa partiront vers la Station spatiale internationale à bord de capsules opérées par SpaceX et Boeing. Pour les former à l'utilisation de sa capsule, ce dernier a développé un simulateur en réalité virtuelle avec l'aide d'un studio issu du monde du jeu vidéo.

Boeing utilise la réalité virtuelle pour former les astronautes à piloter sa capsule Starliner
Boeing utilise la réalité virtuelle pour former les astronautes à piloter sa capsule Starliner © Boeing

La privatisation du transport d'astronautes vers la Station spatiale internationale se poursuit à bon train aux Etats-Unis, Boeing et SpaceX préparant leurs capsules respectives pour un lancement en 2018. Pour former les astronautes au fonctionnement complexe de sa capsule CST-100 Starliner, Boeing a développé un système basé sur la réalité virtuelle qui complémente le traditionnel simulateur physique.

 

Moins cher et plus pratique qu'un simulateur physique traditionnel

L'avantage du dispositif en réalité virtuelle est son moindre coût et la possibilité de le déployer dans plusieurs lieux différents, évitant aux apprenants d'avoir à systématiquement se déplacer pour la formation. Le système sera utilisé pour entraîner les astronautes à l'amarrage de la capsule à la Station spatiale internationale ainsi qu'aux procédures de rentrée dans l'atmosphère. Autre intérêt de la réalité virtuelle, les astronautes pourront si besoin se rafraîchir la mémoire sur ces procédures la veille de leur retour sur Terre, après avoir passé six mois à bord de la station.

 

Des compétences venues du monde du jeu vidéo

Pour garantir un maximum de réalisme, le géant aéronautique américain a fait appel au studio de développement Opaque Space pour l'aider à améliorer sa simulation. Ce petit studio australien est à l'origine du serious game Earthlight, qui avait été développé en partenariat avec la Nasa. Les deux projets utilisent le moteur graphique Unreal Engine 4, connu pour sa fidélité graphique très élevée. L'objectif pour Boeing est d'obtenir une reproduction parfaite de la capsule dans l'environnement virtuel. Opaque Space développera également de nouveaux scénarios de formation, ainsi qu'un support multi-utilisateur pour pouvoir former une équipe entière ensemble.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale