Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Bolt (Txfy) se lance dans la livraison de repas à domicile

Après les VTC et les trottinettes, Bolt (ancien Txfy) se lance dans la livraison de repas à domicile. Si c'est un moyen pour Bolt de conquérir de nouveaux clients et d'avoir un nouvel apport financier, la start-up estonienne va surtout devoir faire face à de nombreux concurrents.  
mis à jour le 21 mars 2019 à 09H39
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Bolt (Txfy) se lance dans la livraison de repas à domicile
Bolt (Txfy) se lance dans la livraison de repas à domicile © Txfy

L'entreprise de VTC estonienne Bolt (ancien Txfy) diversifie ses activités. La start-up annonce jeudi 21 mars 2019 l'ouverture d'un service de livraison de repas à domicile durant l'été 2019. Les pays pilotes concernés par cette ouverture sont l'Estonie, la Finlande et l'Afrique du Sud. L'ouverture d'un tel service "généralisé dans les autres marchés où Bolt opère, dont la France", précise la start-up dans un communiqué.


Pour bénéficier de ce service, il sera nécessaire de télécharger une nouvelle application. Si Bolt n'a pas communiqué le nom de cette app, il devrait probablement ressembler à son nom actuel afin de garder une certaine continuité pour les clients.  Celle qui assure avoir trouvé un modèle pérenne et rentable en Estonie pour son service de VTC entend utiliser sa base de chauffeurs actuels pour ce nouveau service. Peu d'informations sont actuellement communiquées notamment sur le prix de la livraison et le le nombre de restaurants partenaires. Bolt devrait donner plus de détails à l'occasion du lancement de ce service.

 

La concurrence fait rage sur le marché de la livraison de repas

En septembre dernier, l'entreprise de VTC estonienne avait déjà fait beaucoup de bruit en étant la première du secteur à lancer un service de trottinettes électriques en libre-service à Paris. La diversification de sa plate-forme est un enjeu majeur pour tenter de gagner de nouveaux clients et récupérer des parts de marché au géant qu'est Uber. Mais Bolt aura fort à faire. Que ce soit sur le secteur des VTC, des trottinettes électriques en libre-service ou de la livraison de repas à domicile, la concurrence fait rage. Très régulièrement, de nouveaux acteurs tentent de s'implanter sur ces secteurs.


Just Eat, FoodChéri (racheté par Sodexo), Fritchi… les start-up qui promettent de livrer rapidement un repas à domicile sont nombreuses. Bolt va surtout devoir faire face à l'Anglais Deliveroo qui a une longueur d'avance en Europe. Uber est aussi présent sur ce marché avec son service Uber Eats qui est désormais ouvert 24h/24 et 7j/7 à Paris. Preuve que la concurrence est rude : l'Allemand Foodora a annoncé durant l'été 2018 cesser ses activités en France, en Italie, en Australie et aux Pays-Bas. Après les VTC, les trottinettes et la nourriture, où s'arrêtera l'appétit de Bolt ?

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale