Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Bosch a décroché l’accéléromètre de l’iPhone 5S

En équipant l’iPhone 5S de son accéléromètre, l’équipementier automobile allemand Bosch emporte une belle victoire sur STMicroelectronics. Le groupe franco-italien, qui était jusqu’ici le seul fournisseur d’Apple en détecteurs de mouvements, conserve néanmoins le gyroscope.
mis à jour le 26 septembre 2013 à 10H25
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Bosch a décroché l’accéléromètre de l’iPhone 5S
Bosch a décroché l’accéléromètre de l’iPhone 5S © Apple

C’est une grande surprise. On attendait le californien InvenSense. Finalement, c’est Bosch qui devient le second fournisseur de détecteurs de mouvement d’Apple en équipant l’iPhone 5S avec son accéléromètre. C’est-ce qui ressort du désossage de l’iPhone 5S par le cabinet iHS.

Jusqu’ici, STMicroelectronics était l’unique fournisseur d’Apple en détecteurs de mouvement depuis le lancement de l’iPhone en 2007. Un privilège qui a propulsé en 2012 le fabricant franco-italien de puces électroniques sur la première marche du podium des fabricants de Mems, la technologie à la base des détecteurs de mouvement. Mais une situation atypique pour la firme à la pomme qui a pour habitude de faire appel à plusieurs sources d’approvisionnement pour chaque composant clé. Pour l’écran par exemple, elle utilise trois fournisseurs : Japan Display, Sharp et LG Display.

StMicroelectronics garde espoir

L’ouverture par Apple des fournitures de détecteurs de mouvement à une seconde source n’est donc pas en soi une surprise. Ce qui l’est, c’est le bénéficiaire. Les rumeurs évoquaient jusqu’ici le nom d’InvenSense, une start-up américaine au succès fulgurant (elle a dépassé les 200 millions de dollars de chiffre d’affaires et a réussi à entrer dans certains Galaxy S de Samsung). Personne ne pensait à Bosch.

Dans la bataille, qui fait rage sur le marché des Mems, l’équipementier automobile allemand remporte une belle victoire. Au coude à coude en 2012 avec STMicroelectronics, il a ainsi toutes les chances de prendre l’avantage, et donc la tête du marché, selon Jérémie Bouchaud, analyste sénior chez iHS.

STMicroelectronics n’a pas pour autant tout perdu. Il conserve la fourniture du gyroscope, le second détecteur de mouvement au sein de l’iPhone 5S. Il garde aussi l’espoir de fournir pour les générations suivantes de l’iPhone d’autres Mems, comme le capteur de pression ou d’humidité.

Ridha Loukil

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale