Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Bosch Building Technologies et Idemia nouent un partenariat en matière de contrôle d'accès biométrique

Les capteurs biométriques sans contact de l'entreprise française Idemia vont être intégrés dans les installations de Bosch Building Technologies, telles que des dispositifs de vidéosurveillance et de contrôle d'accès. L'objectif est de s'assurer que la personne souhaitant rentrer dans un lieu est bien celle qu'elle prétend être. Une preuve impossible à obtenir avec de simples badges.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Bosch Building Technologies et Idemia nouent un partenariat en matière de contrôle d'accès biométrique
Bosch Building Technologies et Idemia nouent un partenariat en matière de contrôle d'accès biométrique © Idemia

Idemia et Bosch Building Technologies, la division de l'entreprise allemande dédiée aux solutions de sécurité et de communication, viennent d'annoncer la signature d'un partenariat mondial pour intégrer les capteurs biométriques de la pépite française dans les dispositifs de contrôle d'accès de Bosch.

Bosch Building Technologies propose une solution logicielle qui gère différents sous-systèmes de sécurité, tels que le contrôle d'accès, la vidéosurveillance, l'alarme incendie, la sonorisation et les systèmes d'intrusion sur une unique plateforme. Ce dispositif est intégré dans plus de 3000 installations incluant 10 millions de détecteurs à l'échelle mondiale. Bosch s'adresse à des marchés très divers allant des sites industriels aux bâtiments publics en passant par les aéroports et les ports maritimes.

Le recours à la biométrie pour contrôler les accès d'un lieu répond à une demande accrue en sécurité; les entreprises prenant conscience que les badges d'identification ne suffisent plus à s'assurer de l'identité d'une personne.

Des terminaux sans contact
Dans les détails, Bosch va utiliser deux terminaux biométriques d'Idemia : le MorphoWave capable de scanner et de vérifier quatre empreintes digitales en moins d'une seconde sans contact et le VisionPass qui associe des caméras 2D et 3D pour faire de la reconnaissance faciale. Compte tenu du contexte sanitaire lié à la pandémie de Covid-19, l'entreprise française affirme que ces terminaux fonctionnent même en cas de port du masque sanitaire.

Depuis quelques mois, Idemia multiplie les partenariats dans différents secteurs. L'entreprise a été sélectionnée par le ministère de l'Intérieur pour développer le système de gestion de l'identité numérique aux côtés d'Atos, de Sopra Steria et d'Idakto. De plus, son moteur de recherche biométrique est utilisé par Interpol pour identifier les criminels.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.