Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Bosch connecte de plus en plus le véhicule au smartphone

Trouver une station de recharge, retrouver son véhicule sur un parking ou calculer son coût d'usage, voilà les nouveaux services que Bosch commercialisera cette année en connectant véhicule et smartphone.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Bosch connecte de plus en plus le véhicule au smartphone
Bosch connecte de plus en plus le véhicule au smartphone © Bosch

Rebaptisée "Mobility Solutions" ("Solutions de Mobilité") depuis le début de l'année, la division automobile de Bosch s'oriente de plus en plus vers le consumer electronics et l'Internet des objets. La voiture est de plus en plus connectée au smartphone, comme le montrent deux nouveaux produits développés par l'équipementier allemand et commercialisés cette année.

Trouver des stations de recharge 

Bosch a tout d'abord développé avec Daimler une application, "Charge&Pay", pour localiser toutes les stations de recharge pour véhicules électriques, quel que soit le distributeur ou la ville en Allemagne. "Bosch a développé le software et l'application, le design de l'appli et les services ont été dictés par notre partenaire Daimler, explique Christin Kolbe, marketing manager du projet chez Bosch. L'implantation des bornes nous est fournie par chaque gestionnaire de bornes de recharge et intégrée à une carte Google".

Quand de nouvelles stations ouvrent, leur localisation est directement ajoutée à l'application. Le conducteur peut ensuite avoir toutes les informations sur chaque station, notamment sur la disponibilité d'une borne. Autre fonction : via un compte PayPal, le conducteur peut payer en ligne sa recharge, qu'il peut déclencher à distance via l'appli. Déjà en service chez Mercedes, l'application sera également disponible cet été chez Smart.

Calculer le coût d'usage

Ce lien smartphone-voiture est aussi présent dans le système "Drivelog". Ce petit boîtier sera commercialisé en après-vente et se branchera sur la prise de diagnostic du véhicule et accède aux données ECU, c’est-à-dire les informations au cœur du véhicule. Il est aussi connecté en Bluetooth au smartphone du propriétaire, qui, via une application, peut consulter l'état de son véhicule. "Le conducteur peut ainsi suivre au plus juste le coût d'usage de la voiture" explique Markus Holtz, senior manager en charge des ventes de Mobility Media, une filiale de Bosch spécialisée dans la mobilité, qui a travaillé sur Drivelog.

Le boîtier permet également de localiser le véhicule, par exemple sur un parking. Lors de l'entretien du véhicule, il se débranche facilement pour accéder à la prise de diagnostic. Bosch doit commercialiser ce système en fin d'année. "Nous avons déjà reçu quatre commandes pour enregistrer et transmettre les données ECU et pour ensuite développer des services de maintenance proactive, indique Volkmar Denner, président du directoire de Bosch. A la fin de l'année, 100 000 véhicules seront connectés à ces services". Le prix de Drivelog ne devrait pas excéder une centaine d'euros (le boîtier et l’application).

Pauline Ducamp, à Stuttgart

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale