Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Bosch creuse l’écart avec STMicroelectronics dans les Mems

Avec un bond de 20 % en 2014, Bosch conforte son leadership dans les Mems. STMicrolectronics continue à se faire distancer en baissant de 16 %. Un recul qui illustre ses difficultés à diversifier ses débouchés.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Bosch creuse l’écart avec STMicroelectronics dans les Mems
Bosch creuse l’écart avec STMicroelectronics dans les Mems © D.R. - Bosch

Les Mems vont bien à Bosch. Selon le cabinet Yole Developpement, l’équipementier automobile allemand conforte son leadership mondial sur le marché des microsystèmes électromécaniques. Avec un bond de ses ventes de 20 % en 2014 à 1,2 milliard de dollars, il réédite la croissance qu’il a connue un an auparavant.

Ce succès s'explique par trois facteurs, analyse Jean-Christophe Eloy, PDG de Yole Développement : "Bosch bénéficie d’un marché captif important dans l’automobile. Depuis 15 ans, il vend aussi ses Mems à des équipementiers automobiles concurrents, comme Continental. Ce débouché représente plus de 20% de ses ventes. Enfin, il profite du boom des mobiles où il a gagné de gros marchés chez Apple, Samsung et de nombreux chinois, dont le dragon Xiaomi."

Bosch fournit en effet l’accéléromètre pour l’iPhone 5S et l’iPhone 6 d’Apple ou le Galaxy S5 de Samsung. Il équipe également la dernière console de jeu de salon de Sony, la PlayStation 4 vendue à plus de 20 millions d’exemplaires depuis son lancement en novembre 2013.

InvenSense en arbitre

Le bonheur de Bosch fait le malheur de STMicroelectronics. Au coude à coude avec son rival allemand en 2012, le fabricant franco-italien de semi-conducteurs trébuche en 2013 en perdant le marché de l’accéléromètre de l’iPhone 5S au profit de… Bosch. Et la malédiction se poursuit en 2014 en se faisant évincer de l’iPhone 6 pour la fourniture du gyromètre par le californien InvenSense. "STMicroelectronics s’est confronté à un challenger, certes plus petit mais agressif en prix et très innovant, analyse Jean-Christophe Eloy. Avec une nouvelle technologie d’assemblage en 3D et de packaging, InvenSense a réussi à réduire à la fois l’encombrement et le prix du gyromètre. C’est important dans les mobiles où la baisse des prix des Mems atteint 5 à 10 % par an."

Résultat : le groupe, dirigé par Carlo Bozotti, continue à se faire distancer par Bosch. En 2014, son chiffre d’affaires a baisé de 16 % à 810 millions de dollars. L’écart avec le numéro un atteint désormais 400 millions de dollars. Va-t-il rebondir ? "Rien n’est définitif, répond le patron de Yole Développement. À chaque génération de mobiles, les cartes entre fournisseurs de Mems sont rebattues. Il suffit que STMicroelectronics remporte le marché d’un smartphone vedette pour qu’il reparte à nouveau. Il reste un acteur majeur sur le marché."

Texas Instruments  en challenger 

Le problème, c’est que STMicroelectronics risque de perdre sa deuxième place au profit de Texas Instruments. Avec 778 millions de dollars et une croissance de 2 % en 2014, le fournisseur américain le talonne de près. "STMicroelectronics est clairement challengé par Texas Instruments, mais les deux acteurs ne jouent pas dans la même cour, tempère Jean-Christophe Eloy. Le premier dispose d’un portefeuille diversifié de capteurs et actionneurs Mems pour des marchés en forte croissance comme celui des mobiles. Le second se spécialise dans les puces à micromiroirs pour les vidéoprojecteurs et picoprojecteurs. Un marché peu porteur."

Depuis la perte du marché de l’iPhone, STMicroeletronics tente de diversifier ses débouchés, avec en ligne de mire l’automobile (hors sécurité, chasse gardée des équipementiers comme Bosch), le médical ou récemment les objets connectés. Il étend également son offre à d’autres Mems comme les microphones. Mais tout cela ne semble pas suffire jusqu’à maintenant à enrayer son recul.

Ridha Loukil

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale