Bosch et Daimler lancent un système de valet de parking autonome sans conducteur en Allemagne

Daimler et Bosch ont reçu l'aval d'un land allemand pour implémenter "Automated Valet Parking", une solution de parking permettant à un véhicule d’aller se garer manière autonome sur une place de stationnement disponible. Le tout sans opérateur à bord.

Partager
Bosch et Daimler lancent un système de valet de parking autonome sans conducteur en Allemagne
L’utilisateur laisse son véhicule à l’entrée du parking, annonce son arrivée sur une application et le véhicule va se garer de façon autonome.

Mercedes et Bosch ont annoncé mardi 23 juillet 2019 avoir reçu l’autorisation de mettre en service "Automated Valet Parking", leur solution de parking autonome de niveau 4 SAE, sans opérateur à bord du véhicule. Bientôt, les personnes le souhaitant pourront tester ce service au musée Mercedes-Benz de Stuttgart sans aucun opérateur de sécurité dans la voiture. Une première mondiale selon les partenaires.


L’autorité administrative régionale de Stuttgart en coopération avec le ministère des transports du land de Bade-Wurtemberg, un land du sud-ouest de l'Allemagne, et de l’organisme de certification allemand TÜV Rheinland ont certifié ce système.

Capteurs dans le parking et intelligence dans le véhicule

Bosch fournit l'infrastructure et Daimler la technologie pour les véhicules. L’équipementier automobile a équipé le parking de différents capteurs qui surveillent le chemin emprunté par le véhicule et ses alentours. L’ensemble de ces données sont transmises au véhicule. L’intelligence embarquée dans ce dernier par Mercedes transpose ces données en commandes pour que le véhicule avance de façon autonome jusqu'à la place disponible. Si un capteur implémenté sur l’infrastructure détecte un obstacle, le véhicule s’arrête.

Ce service de valet parking autonome doit être simple d’utilisation. Concrètement, l’utilisateur laisse son véhicule à l’entrée du parking et annonce son arrivée sur une application. Lorsqu’il quitte son véhicule, celui-ci va se garer de façon complètement autonome sur une place disponible. A la demande de son propriétaire, le véhicule revient de manière autonome à l’entrée du parking.

Des recherches qui remontent à 2015

Bosh et Daimler ont commencé à développer cette solution de parking sans chauffeur en 2015. Ce projet a ensuite été présenté pour la première fois à l’été 2017 en conditions réelles au public. S’en est suivi une phase de tests intensive. A partir de 2018, les visiteurs du musée ont pu utiliser ce service avec un opérateur compétent à bord, les deux partenaires demandant alors aux utilisateurs de partager leurs retours d’expérience afin d’améliorer le service.


Cela a notamment permis à Bosh et Daimler de tester par exemple un système d’éclairage sur les véhicules pour communiquer avec les autres usagers du parking : lorsque le véhicule affiche une lumière turquoise cela signifie qu’il est en mode autonome. Des tests utiles pour établir de futurs critères de certification.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS