Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Bosch inaugure une usine de puces électroniques à un milliard d'euros en Allemagne

Bosch inaugure sa nouvelle usine 4.0 de production de puces sur plaquettes de 300 mm à Dresde en Allemagne. Cette usine, dont la production est notamment destinée à alimenter l'industrie automobile, s'étend sur un espace de 72 000 m² et à coûter près d'un milliard d'euros.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Bosch inaugure une usine de puces électroniques à un milliard d'euros en Allemagne
Bosch inaugure une usine de puces électroniques à un milliard d'euros en Allemagne © Bosch

Alors que la pénurie dans les semi-conducteurs risque de durer, Bosch a annoncé lundi 7 juin 2021 l'ouverture de son usine de puces à Dresde en Allemagne. Un site dans lequel Bosch a investi près d'un milliard d'euros. La preuve s'il en est besoin, que les véhicules auront de plus en plus de puces embarquées dans leurs systèmes. Des systèmes avancés d'aide à la conduite aux systèmes d'info-divertissement en passant par l'électrification de la chaîne de traction, les puces sont devenues essentielles.

Des puces sur plaquettes de 300 mm
Jugeant les semi-conducteurs comme étant "une technologie clés", Volkmar Denner, président du directoire de Robert Bosch, a affirmé dans un communiqué qu'il est "stratégiquement important pour notre Groupe de les développer et de les fabriquer en interne". Ce site qui s'étend sur 72 000 m² comptera à terme 700 collaborateurs.

Pour l'instant, 250 personnes travaillent déjà au sein de cette nouvelle usine. A partir de juillet, Bosch va produire des semi-conducteurs destinés à ses outils électroportatifs. Puis, pour les clients de l'industrie automobile, la production débutera en septembre. Bosch va se concentrer sur la fabrication de puces sur plaquettes de 300 mm. L'industriel ne précise pas ses ambitions en termes de capacité de production

Une usine 4.0
Volkmar Denner évoque une usine "entièrement connectée, pilotée par des données et capable d’auto-optimisation dès son ouverture". Pour commencer, un jumeau numérique de l'usine a été réalisé lors de sa construction. Il est composé d'un demi-million d'objets 3D que ce soit des bâtiments, de l'infrastructure, des machines ou des installations de production. Mais également les installations d'approvisionnement et d'évacuation, les chemins des câbles, etc.

Cette usine 4.0 a été pensée pour transmettre un grand nombre de données, provenant notamment des machines : Boch assure que l'usine génère des données de production d'un volume équivalent à 500 pages de texte par seconde, soit plus de 42 millions de pages par jour. Ces données sont analysées à l'aide d'algorithmes d'intelligence artificielle dans le but d'optimiser la production, les processus de fabrication et de maintenance.

Lors de la maintenance des machines, le personnel sur site est équipé de lunettes de réalité augmentée et peut ainsi être guidé par un opérateur à distance. Le flux vidéo est transmis en direct à l'opérateur qui peut guider oralement le personnel sur site. Des outils qui sont de plus en plus utilisés dans les usines.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.