Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Botdesign déploie ses chatbots pour accompagner les patients en soins hospitaliers

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

A peine plus d'un an après sa création, la start-up toulousaine Botdesign déploie ses premiers chatbots intelligents en milieu hospitalier pour fluidifier les consultations dans des services de soins souvent débordés.

Des chatbots toulousains pour accompagner les patients en soins hospitaliers
Les deux co-fondateurs de Botdesign, Olivier Thuillart (directeur général) et Jean-Louis Fraysse (président). © Botdesign

Mieux accompagner les patients en amont de leur parcours hospitalier, gagner du temps sur leur accueil et leur orientation, mais aussi offrir une aide aux soignants avec un outil adapté de pré-diagnostic. Depuis quelques jours, certaines patientes du service d'anesthésie obstétrique de l'hôpital américain de Paris se voient proposer un nouveau service : une messagerie cryptée et robotisée pour assurer le suivi à domicile de leurs dernières semaines de grossesse et préparer en toute sécurité leur entrée à l'hôpital pour l'accouchement.

Ce chatbot intelligent a été développé par la start-up toulousaine Botdesign. "L'idée est d'envoyer des questionnaires automatisés aux patientes, de soulager ainsi les équipes d'accueil et d'orientation du service et de restituer des informations qui peuvent aussi accompagner les soignants dans leur prise de décision", explique Jean-Louis Fraysse, président et co-fondateur de la start-up. L'interface numérique développée par Botdesign collecte les informations, les organise et propose une synthèse structurée aux personnels soignants pour faciliter la prise charge de chaque cas. Elle offre un service complet, de la gestion des plannings de rendez-vous à l'aiguillage des patientes, en passant par la transmission des dossiers entre experts de santé. "Le tout, dans le respect des processus de santé", insiste Jean-Louis Fraysse.
 

Des systèmes sécurisés conçus pour les données de santé

Créée en avril 2017 par deux anciens professionnels du secteur de la prestation de soins à domicile, la start-up toulousaine a développé à la fois sa propre plateforme de construction de robots conversationnels, une messagerie automatisée, sécurisée et cryptée (co-développée avec le MiPih, un hébergeur de données de santé basé à Toulouse) et des outils de data analyses à l'intention des personnels de santé. "Cela nous permet de garantir aux professionnels de santé et aux usagers un niveau très élevé de sécurité qui répond aux exigences du code de la santé publique", souligne Jean-Louis Fraysse. Après quelques semaines de rodage, le chatbot sera déployé progressivement pendant l'été auprès de l'ensemble des patientes du service d'anesthésie obstétrique de l'hôpital américain.

En parallèle, une deuxième application vient aussi d'être mise en tests auprès du service d'onco-gériatrie du CHU de Toulouse. Entre deux cures de chimiothérapie, le robot assure le suivi des patients à leur domicile, avec envoi d'un questionnaire approprié et analyse des réponses. Un algorithme permet de restituer les conclusions au service de santé avec un système d'alertes à plusieurs niveaux pour une aide à la décision. Dans la foulée, d'autres projets sont déjà engagés, pour du suivi de patients au sein d'un service psychiatrique, ou encore pour une aide au dépistage de l'autisme dans des crèches. "Les logigrammes de chacune des nos applications sont construits en partenariat étroits avec les professionnels de santé concernés", précise Jean-Louis Fraysse.
 

Une levée de fonds de 1,5 million d'euros dans les tuyaux

Pour poursuivre ses travaux de R&D (avec notamment l'intégration prochaine d'une fonction vocale dans ses questionnaires robotisés) et accompagner le développement de nouvelles applications et le déploiement commercial de ses premiers chabots, Botdesign prépare une levée de fonds de 1,5 million d'euros. Une première tranche de 300 000 euros devrait être bouclée en début d'année 2019.

Actuellement hébergée à Toulouse en pépinière d'entreprises, la société bénéficie aussi, depuis peu, d'un accompagnement de Nubbo, l'incubateur régional et a décroché coup sur coup un prêt d'honneur du fonds régional Crealia Occitanie et une bourse French Tech. Botdesign, qui emploie actuellement 4 personnes, prévoit de renforcer très vite ses effectifs, avec la création d'une dizaine de postes supplémentaires d'ici deux ans et table sur un chiffre d'affaires annuel de plus d'un million d'euros d'ici 2020.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale