Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Bourget 2015 : La startup Py Innovation fait le pari du drone civil... made in France

Py Innovation, start-up spécialiste du drone civil, est présente au salon du Bourget sur le stand de Secamic qui distribue ses produits à l'international. Si le marché n'en est pour elle qu'à ses débuts, cette pépite, qui réalise la majorité de son chiffre d'affaires à l'export, espère à terme créer une usine de drones en France.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Bourget 2015 : La startup Py Innovation fait le pari du drone civil... made in France
Bourget 2015 : La startup Py Innovation fait le pari du drone civil... made in France © Py Innovation

La start-up Py Innovation, dont les bureaux sont situés à Paris et à Mérignac, dans la pépinière de Technowest, présente sa gamme de drones civils au salon du Bourget 2015. Fondée en 2012 et forte d'une dizaine de personnes, elle est issue de la société de services en R&D Py Automation, elle-même créée en 1998.

 

Si elle n'a investi le marché du drone civil que récemment, depuis le rachat de Py Automation par le groupe Nsium (fondé par Marius Pindra et Olivier Dassault) en 2012, elle bénéficie donc d'une longue expérience en la matière. "Nous travaillions sur les drones depuis les années 2000, mais essentiellement dans la recherche et développement pour les grands groupes (Sagem, Thales, etc.), confie Vivien Raynal, ingénieur et chef de projet chez Py Innovation. Après notre rachat, les dirigeants ont souhaité revoir la stratégie de l'entreprise pour appliquer ses compétences dans le domaine de la défense au drone civil."

 

Un marché encore émergent

 

Si le marché du drone non armé est prometteur, avec des débouchés allant de la surveillance des frontières ou maritime à l'inspection de sites (lignes à haute tension, pipelines, voies ferrées) ou au suivi agricole, il n'en est encore qu'à ses débuts pour Vivien Raynal : "Nous avons beaucoup de prospects, mais pas encore beaucoup de contrats signés. Pour le moment l'Afrique et la Chine sont nos principaux marchés, et nos clients sont principalement des états et des administrations."

 

Pour s'assurer un maximum de contrats, Py Innovation couvre une large gamme de produits, du petit quadrirotor Tony, de 65 cm d'envergure, à l'ULM dronisé Wendy, de près de 10 mètres d'envergure. Entre les deux : un hexarotor, un octorotor (1,25 m d'envergure), une aile volante et un drone à voilure fixe (2,60 m d'envergure).

 

Elle travaille également en partenariat avec Ingénium sur un projet de surveillance de sites sensibles, avec des capteurs au sol (acoustiques, sismiques) capables d'alerter des drones pour les envoyer patrouiller sur des zones spécifiques.

 

Bientôt made in France ?

 

Si les gens ont encore du mal aujourd'hui à faire la différence entre le drone "jouet" et le système professionnel, Py Innovation ne laisse pas la place au doute. Leur plus petit système coûte entre 15 000 et 20 000 euros sur étagère. Il s'agit d'une solution complète, qui inclut le drone, sa charge utile (caméra spectre visible, infrarouge), le moyen de communication et la station au sol. "Ce ne sont pas des appareils télépilotés comme les drones de loisirs mais des systèmes complètement autonomes et capables de réagir en fonction de leur environnement, précise Vivien Raynal. L'utilisateur définit un parcours que le drone suit de lui-même, avec une capacité d'évitemment d'obstacle et d'autres fonctions avancées."

 

Il met aussi en avant le fait que Py Innovation n'utilise que des outils maison. Chaque élément de ses systèmes est conçu et prototypé en interne, avant d'être transmis à des partenaires pour une fabrication en petite série. A terme, l'objectif pour la start-up est de pouvoir créer une usine de drones en France. Des discussions sont en cours avec des investisseurs à ce sujet.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale